Bande Annonce de L'ENNEMI INTIMEDécouvrez la bande Annonce de L'ENNEMI INTIME sur FilmoTVhttp://
Florent-Emilio Siri
Albert DupontelAurélien RecoingBenoît MagimelEric SavinMarc BarbéAbdelhafid MetalsiAdrien Saint-JoréFellagGuillaume GouixLounès MacheneLounès TazairtVincent Rottiers

L'ENNEMI INTIME

106 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Florent-Emilio Siri.

Casting : Albert Dupontel, Aurélien Recoing, Benoît Magimel, Eric Savin, Marc Barbé, Abdelhafid Metalsi, Adrien Saint-Joré, Fellag, Guillaume Gouix, Lounès Machene, Lounès Tazairt. Vincent Rottiers

Synopsis : En Algérie, en 1959. Les opérations militaires menées par l'armée française s'intensifient en Kabylie. C'est dans ce contexte qu'arrive le lieutenant Terrien, jeune officier idéaliste. Très vite, il se heurte au sergent Dougnac, sous-officier expérimenté et désabusé, et va perdre peu à peu ses illusions...

Scénario : Florent-Emilio Siri, Patrick Rotman.
Musique : Alexandre Desplat.
Pays : France
Tags : Guerre / Western, Drame, SensCritique - Best of films sur l'armée, Soldats français, Execution, pénitence, supplice, torture.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

C’est Benoit Magimel qui le premier a eu l’idée de faire un film sur la guerre d’Algérie, qu’il a naturellement proposé à Florent-Emilio Siri, avec lequel il avait déjà tourné à plusieurs reprises. C’est également Magimel qui a amené l’historien Patrick Rotman dans le projet. Ce dernier venait de consacrer un documentaire à cette guerre sans nom (pour reprendre le titre d’un autre de ses films, cosigné par Bertrand Tavernier) qui avait laissé des traces indélébiles dans la conscience des soldats du contingent. Le titre de ce film : L’Ennemi intime. Labourant le même terrain, par le biais de la fiction cette fois, il n’était pas absurde de conserver ce beau titre.

L’ambition commune était clairement de concocter un film équivalent au Platoon d’Oliver Stone, relatant le malaise, pour ne pas dire plus, des soldats américains perdus dans la jungle vietnamienne, en prise avec un ennemi invisible. Siri entendait bien remuer le fer dans la plaie, tout en se gardant de toute approche manichéenne, renvoyant d’une certaine manière la brutalité des hommes du FLN à celle des paras de Massu. L’Ennemi intime est clairement de ce point de vue un film qui dépasse le cadre algérien, pour devenir un manifeste pacifiste. Qui ne se prive pas pour autant de faire du spectacle. Après tout Apocalypse now était lui aussi parfaitement parvenu à concilier le fond et la forme…

Pour ce qui est du fond, le film fustige sans le moindre état d’âme cette sale guerre qui n’a pas fini de marquer en profondeur l’imaginaire de la nation française. En mettant en lumière plusieurs personnages confrontés au fossé qui va en s’élargissant entre devoir et conscience. Sur le plan formel, le film est également de ceux qui restent gravés dans les esprits. Certaines scènes sont esthétiquement vertigineuses, à commencer par celle du bombardement au napalm des rangs du FLN, qui nous propulse tout à coup dans une dimension nouvelle, proche du fantastique. Avec Apocalypse now sans doute en ligne de mire…

Pour autant ces choix de mise en scène n’ont pas rencontré le consensus. Tant mieux : le cinéma n’est pas un matériau inerte, il ne perd rien à déclencher les passions, voire les polémiques. Les thuriféraires du film soulignent la virtuosité de la mise en scène et la parfaite définition des personnages, Florent-Emilio Siri ayant manifestement retenu les leçons de La 317e section. Mais à l’inverse, il s’est également trouvé certains pour penser que le filmage se faisait à l’épate et que le cinéaste nous proposait une sorte de spaghetti-western guerrier quand les tenants et aboutissants du conflit algérien demandent une définition plus fine de ses rouages. A chacun de se faire sa propre opinion…

On a souvent comparé la générosité du cinéma américain lorsqu’il s’est agi de rendre compte de la guerre du Vietnam, certains cinéastes ayant réagi à chaud, et la frilosité du cinéma français pour ce qui était du conflit algérien. Mais c’est  partiellement injuste : la guerre d’Algérie n’est pas absente des films français. Même s’il faut reconnaître que la plupart ont attendu que la guerre soit terminée pour s’y intéresser. On ne citera pas tous les films qui y font référence, les uns revenant sur l’antagonisme des différentes communautés (Le Vent de la Toussaint, Ce que le jour doit à la nuit, Outremer, Un balcon sur la mer), d’autres s’attachant davantage à l’aspect militaire du conflit (La Bataille d’Alger, RAS, Avoir 20 ans dans les Aurès, Les Centurions). Certains d’entre eux posant clairement la question en termes politiques (La Question, justement, Mon colonel, Hors-la-loi, etc.)

L’Ennemi intime ne dépare pas dans cet ensemble prestigieux. Le talent de Florent-Emilio Siri est incontestable. Ce qu’avaient déjà pu constater ceux qui avaient vu  Une minute de silence, remarquable tableau aux accents personnels sur la crise des aciéries de Lorraine, entre grèves, charges de CRS et positionnements de classes. Par la suite, le cinéaste avait pu faire preuve de sa capacité à mener à bien de purs films d’action, tels que Nid de guêpes ou Otage, ce dernier lui ayant permis de diriger Bruce Willis himself. L’Ennemi intime se situe donc au confluent de ses passions. A noter que Siri changera totalement de cap avec son film suivant, Cloclo, portrait sans complaisance de Claude François, avec un Jérémie Renier époustouflant dans le rôle-titre…

La guerre est la fin de la solitude. Pour moi, elle est la solitude définitive.

Le conflit franco-algérien de la décolonisation est une source intarissable pour faire de bons films. L'ennemi intime aurait pu être de ceux-là. Si l'ambiance du conflit est oppressante, si les scènes de tortures sont vraisemblables de folie, si les scènes d'escarmouches ...

Lire la suite
7
Ramblinrose

La folie, la barbarie et le mensonge de la guerre

L'ennemi intime est un film qui dénonce la guerre d'Algérie, elle ne le fait pas avec des pincettes et y va fort en montrant la barbarie et le mensonge de l'état face a cette guerre "invisible" au peuple Français . Au début sous des allures de simple film de guerre il s'en ...

Lire la suite
8
Truman-

Une vision équilibrée de la guerre d'Algérie

Voilà un très bon film sur la guerre d'Algérie, qui a le mérite d'aborder, de façon très équilibrée, de nombreux aspects de ce conflit. Tout d'abord, il montre bien la réalité de la guerre, et plus précisément de cette guerre : la guérilla du FLN, les tueries de ce ...

Lire la suite
8
socrate
 
le contexte
A voir également
Affiche du film UN HOMME IDÉAL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MON PIRE CAUCHEMAR

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Nid de guêpes

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film R.A.S.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SKYSCRAPER

à partir de

4.99
 
Affiche du film L ÉCOLE EST FINIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EVERYBODY KNOWS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DOGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AU POSTE!

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULLY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés