L'ÉPOUVANTAIL LUBRIQUE

Bientôt disponible
Parce que l'interprétation est à cheval entre Hongrie et Tchécoslovaquie (avec un cœur italien)
Adulte - 2001 - Italie - 65 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Chassés croisés amoureux entre garçons bien membrés et filles aux formes généreuses  dans une campagne verdoyante.

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

 

Soyons francs ... Pour apprécier L’épouvantail lubrique à sa juste valeur, il faut faire fi de son ersatz de scénario constitué d’une série de partie de gambettes en l’air dans et aux alentours d’une maison d’hôte situé en pleine campagne italienne. D’où des galipettes sexuelles dans l’herbe verte, la paille et le foin avec une attention particulière portée sur les couleurs des strings de ces demoiselles qui, suivant les séquences, bifurque élégamment du mauve au rouge. Mais bon…

 

Le véritable intérêt vient donc de son casting féminin constitué de starlettes éphémères du genre qui ont principalement officiés dans le porno européen entre le milieu des années 90 et le milieu des années 2000, époque ou l’Epouvantail Lubrique semble avoir été mis en boite.

 

On appréciera donc les formes généreuses de la hongroise Eva Falk, révélée peu de temps avant dans les westerns pornos de Joe D’Amato : Rocco et le sex mercenaires et Calamity Jane. Eva Falk qui, par ailleurs, était à l’époque la compagne du hardeur italien Roberto Malone qui apparaît également dans le film. Notamment dans une séquence ou il manie dans un champ fleuri les hanches de la mignonette, coquinette et blondinette Sandy Style, délicieuse tchécoslovaque qui n’aura tourné « que » 96 pornos en huit ans de carrière. Et que les amateurs de films d’horreur ultime ont pu apercevoir au détour d’une séquence du Hostel de Eli Roth.

Tags

Le contexte

Eva Falk

Un porno vintage français cool du début des années 80 ou quatre jeunes filles campent et batifolent en pleine campagne.

Giancarlo Bini

Une amusante parodie hard (aussi drôle que sexuellement explicite) du "Camping" de Fabien Onteniente.

CALAMITY JANE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS