L'ETRANGLEUR DE BOSTON

Bientôt disponible
Parce que Richard Fleischer gomme, discrètement et petit à petit, toutes les couleurs du film
Drame - 1968 - Etats-Unis d'Amérique - 111 MIN - Tous publics
Une série de meurtres sadiques terrorise Boston. La police, incapable d'orienter précisément son enquête, interpelle un grand nombre de suspects. Mais les interrogatoires ne sont guère concluants. Le procureur général, Edward Brooke, persuade son assistant, John S Bottomly, de centraliser les recherches...

Réalisé par

7.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Richard Fleischer aura longtemps été considéré comme un des meilleurs faiseurs du cinéma hollywoodien. A raison, quand il aura écumé de très nombreux genres sur commande de divers studios, du film d'aventure à la science-fiction en passant par le western, le film policier ou l'heroïc fantasy. A tort quand derrière une filmographie pléthorique, se cachait, au-delà d'un réalisateur maitrisant admirablement son métier, un véritable auteur.

Lorsque la 20th Century Fox lui propose de travailler sur une adaptation du livre de Gérold Frank consacré à l'affaire Albert De Salvo, tueur ayant semé la panique à Boston en tuant treize femmes. Ils n'ont pas idée d'à quel point Fleischer va transformer le film policier psychologique, ni à quel point, ce projet s'inscrit dans l'oeuvre d'un cinéaste qui aura souvent abordé le thème de l'aliénation sociale et de son influence sur des comportements psychotiques.

Fleischer, qui avant de devenir réalisateur, avait songé à se lancer dans la psychiatrie, s'est déjà intéressé à plusieurs reprises à des cas de tueurs, ce dès 1949 avec L'assassin sans visage ou plus tard La fille sur la balançoire comme à de retentissants procès, comme celui de Leopold et Loeb, pour enlèvement d'enfants dans Le génie du mal en 1959, L'étrangleur de Boston lui offrira la possibilité de mêler ses deux sujets de référence. Mais cette fois-ci pour ajouter à l'étude de caractère une expérimentation formelle par une utilisation révolutionnaire du split-screen. En fragmentant l'écran en plusieurs cadres, Fleischer fait entrer à la fois dans la tête d'un tueur schizophrène mais aussi dans les rouages d'une époque, ces années 60 qui auront fait exploser les modèles sociaux. L'étrangleur de Boston lui, aura chamboulé ceux de la grammaire cinématographique hollywoodienne pour une pierre fondatrice du cinéma policier moderne.

Contexte

Tony Curtis

Avec L'assassin sans visage et L'étrangleur de Boston, ce 3e film clot une trilogie consacrée par Richard Fleischer à des étrangleurs.

Richard Fleischer

Autour du procès de deux kidnappeurs d'enfant, Richard Flesicher signe une étude psychologique de la culpabilité.

LE ROI DES IMPOSTEURS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Votre service de téléchargement légal sur FilmoTV: votre service par abonnement streaming légal illimité pour visionner les nouveautés cinéma, voir des films documentaires, à tout instant! C'est également votre abonnement vod à petit prix. Parcourir notre offre VOD de films d'histoire, western, des films de guerre, de comédie, de comédie musicale, des documentaires en toute simplicité: découvrez sans attendre le répertoire FilmoTV: site de streaming légal. Vivez le 7ème art avec intensité. Rendez-vous sur les espaces mode d'emploi et comment s'abonner: pour en savoir plus sur nos formules de streaming, les supports proposés, les prix, l'outil de téléchargement.