L'ÉTUDIANTE ET MONSIEUR HENRI

2015
95 mn
Ce film n’est plus disponible

2015
95 mn
Claude Brasseur fait des merveilles d'acteur en vieil ours rusé comme un singe.
A cause de sa santé vacillante, Monsieur Henri ne peut plus vivre seul dans son appartement parisien. Particulièrement bougon, il finit néanmoins par accepter la proposition de son fils Paul de louer une chambre à une jeune étudiante.
Loin de tomber sous le charme, Henri va se servir d'elle pour créer un véritable chaos familial...
Ce film n’est plus disponible
Comédie
France
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Pour son quatrième long métrage après Irène, On va s’aimer et Une semaine sur deux ou la moitié des vacances scolaires, le cinéaste et dramaturge Ivan Calbérac a choisi d’adapter au cinéma sa propre pièce de théâtre L’Etudiante et Monsieur Henri. Cette dernière fut créée à Paris en 2015 dans une mise en scène de José Paul avec Roger Dumas et Claudia Dimier dans les rôles principaux. Calbérac, y raconte comment l’arrivée d’une jeune locataire chez un vieux  bougon bouscule son mode de vie solitaire.

Confronté pour la première fois à l’adaptation sur grand écran d’un texte qu’il avait écrit pour le théâtre, Ivan Calbérac a pu s’affranchir de l’unité de lieu tout en faisant apparaître de nouveaux personnages. Si l’histoire reste la même « à 95 % » selon lui, la transposition au cinéma offre la possibilité d’une plus grande complexité dans le profil des protagonistes, ainsi que le cinéaste l’a expliqué : « Dans la pièce, les conventions théâtrales permettaient que mes héros changent rapidement sans pour autant être versatiles. Dans le scénario, on avait beaucoup plus besoin de ressentir le chemin intérieur qui les amène à faire de nouveaux choix. »

Au centre du film et de sa distribution, on remarque évidemment Claude Brasseur qui prenait ainsi la suite de Roger Dumas dont la prestation au théâtre avait été unanimement louée.  Et Ivan Calbérac de raconter son choix : « Je voulais un grand acteur français qui fasse partie du patrimoine cinématographique mais qu’on redécouvrirait dans ce rôle, qui ferait ainsi son grand retour. Et Claude Brasseur s’est imposé dans ce contre-emploi lui qui a si souvent joué des personnages sympathiques et séducteurs, je trouvais excitant de lui confier le rôle d’Henri et de le voir s’amuser à être odieux. » Retrouvons ce grognon !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver UN PETIT JEU SANS CONSÉQUENCE (Ce film de Bernard Rapp est comme celui d'Ivan Calbérac l'adaptation d'une pièce de théâtre à succès écrite en l'occurrence par Jean Dell et Gérald Sibleyras) ou encore LOVERS (Isabelle Coixet met en scène un vieil homme et une jeune femme dont il tombe fou amoureux.).