Bande Annonce de L'EXORCISTE : AU COMMENCEMENTDécouvrez la bande Annonce de L'EXORCISTE : AU COMMENCEMENT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1937/fond/1937_w_500.jpg
Renny Harlin
Alan FordAndrew FrenchBen CrossEddie OseiIzabella ScorupcoJames d'ArcyJulian WadhamRemy SweeneyStellan SkarsgårdJames BellamyPatrick O'KaneJames PaparellaLidia DarlyMatti Ristinen

L'EXORCISTE : AU COMMENCEMENT

109 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Renny Harlin.

Casting : Alan Ford, Andrew French, Ben Cross, Eddie Osei, Izabella Scorupco, James d'Arcy, Julian Wadham, Remy Sweeney, Stellan Skarsgård, James Bellamy, Patrick O'Kane, James Paparella, Lidia Darly. Matti Ristinen

Synopsis : En 1949, bouleversé par les horreurs de la Seconde guerre mondiale, le père Lankester Merrin, sent sa foi vaciller. Pour tenter de se ressourcer, il quitte la Hollande pour le Caire où un amateur d'antiquités lui demande de retrouver une petite statuette au cœur d’un chantier archéologique kenyan. Arrivé sur place, c’est au Mal absolu que, redevenu laïc, Mr Merrin va devoir s'affronter...

Scénario : Alexi Hawley, Caleb Carr, William Wisher Jr..
Musique : Trevor Rabin.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Grandes frousses, Histoires sataniques.

à partir de

7.99
voir ce film

En 2004, le cinéaste finlandais Renny Harlin a déjà accolé son nom à quelques grosses productions hollywoodiennes, dont, curieusement, plusieurs suites de films à succès comme le Cauchemar de Freddy, quatrième film de la saga des Freddy, et 58 minutes pour vivre, avec Bruce Willis, fameuse suite de Piège de Cristal. On lui doit également Cliffhanger, une équipée montagnarde menée par Sylvester Stallone, ou encore Au revoir à jamais, un film d’espionnage dans lequel il dirige sa femme de l’époque, Geena Davis, face à Samuel L. Jackson.

C’est donc à lui que revient le redoutable honneur de reprendre le flambeau de cette saga de l’Exorciste, entamée, une trentaine d’années plus tôt, par William Friedkin et poursuivie, depuis, par John Boorman, en 1977 et William Peter Blatty, auteur du roman original, en 1990. En fait, les choses ne se sont pas passées aussi simplement. En effet, c’est d’abord au vétéran John Frankenheimer (72 ans), que les producteurs proposent la réalisation de ce prequel. Définition de prequel : film réalisé après un autre film, mais dont l'action se déroule avant. Fatigué, le réalisateur de French Connection décline l’offre – un mois avant de mourir – et c’est Paul Schrader, scénariste de Taxi Driver et réalisateur d’American Gigolo et de la Féline, qui va le remplacer. C’est ainsi que, de novembre 2002 à mars 2003, Schrader tourne cet épisode de la vie du père Merrin, le personnage incarné par Max Von Sydow chez William Friedkin et repris, ici, par Stellan Skarsgard. Tout semble donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, jusqu’au jour où, le film achevé, les producteurs le déclarent totalement « inexploitable ». Fait rarissime, ils renvoient son réalisateur, font réécrire en grande partie le scénario – entraînant ainsi plusieurs changements de personnages et, donc, d’interprètes – et font appel, cette fois, à Renny Harlin, qui vient d’achever le tournage de Profession profiler, avec Val Kilmer. La production se met vite en place et le film est à 90% (re)tourné, durant l’hiver 2003-2004, toujours avec Stellan Skarsgard dans le rôle principal. C’est ce film que vous allez voir maintenant. Nous sommes en 1949, 24 ans avant le début du premier Exorciste, le père Merrin, jeune prêtre hollandais, commence à douter de sa foi, après avoir vu les horreurs de la seconde guerre mondiale...

Quand au film de Paul Schrader, qui avait pourtant reçu le soutien de William Peter Blatty, l’auteur du roman original, la décision fut prise de ne l’exploiter qu’en DVD et encore, uniquement en bonus du film d’Harlin ! Cependant, les décevants résultats financiers de celui-ci, encouragèrent les producteurs à grappiller ce qu’ils pouvaient avec cette première version, finalement intitulée l'Exorciste : Aux sources du mal, qui finira par sortir sur grand écran, bien qu’assez discrètement, au printemps 2005.

La saga de l’Exorciste commence en 1949, dans le Maryland. Robby, un jeune garçon de 14 ans semblant possédé par le démon, est délivré du Mal par un exorcisme pratiqué, dans les règles de l’art, par un prêtre, spécialement dépêché sur place. Les journaux de l’époque relatent abondamment l’affaire et l’un de ces articles tombe entre les mains d’un certain William Peter Blatty (21 ans), étudiant américain d’origine libanaise. Et puis plus rien... Plus rien pendant une vingtaine d’années, jusqu'à ce que l’étudiant, devenu écrivain, se souvienne de l’ancien fait-divers et fasse paraître, en 1971, un livre étrange et très différents de ses œuvres précédentes : l’Exorciste. En effet, depuis une bonne dizaine d’années et avec succès, William Peter Blatty avait écrit une série de romans humoristiques et les scénarios de plusieurs comédies, dont les Pieds dans le plat de Frank Tashlin, avec Danny Kaye, ou encore Quand l'inspecteur s'emmêle de Blake Edwards, la deuxième aventure de la Panthère rose, avec Peter Sellers. C’est dire que ce nouveau livre marquera un tournant décisif, et définitif, dans la production littéraire et cinématographique de l’écrivain.

Le phénoménal succès du roman ne pouvait laisser Hollywood indifférent et, très vite, la Warner propose à John Boorman de porter cette histoire à l’écran. Il la trouve trop cruelle et abandonne au profit de Stanley Kubrick qui abandonne au profit de Mark Rydell qui, enfin, abandonne au profit de William Friedkin. Une fois Marlon Brando remplacé par Max Von Sydow et Shirley Mac Laine par Ellen Burstyn, le tournage peut commencer. Le film sort le 26 décembre 1973 et c’est, aussi, un énorme succès, qui ne peut en rester là. Blatty refusant d’écrire une suite à son roman, la Warner engage William Goodhart, dramaturge et scénariste passionné de théologie, et John Boorman, pour, quatre ans plus tard, donner naissance à Exorciste II – l’Hérétique, où l’on retrouve la fillette, devenue jeune fille et toujours interprétée par Linda Blair, une pragmatique psychiatre incarnée par Louise Fletcher – l’infirmière-chef de Vol au dessus d’un nid de coucou – et le père Lamont, alias Richard Burton. Tous ensemble, plus un sorcier éthiopien, ils parviendront à, définitivement, sauver la jeune fille. L’héroïne étant guérie et cette suite ayant fait un flop au box-office, on pouvait légitimement penser la saga achevée. Que nenni ! William Peter Blatty qui, entre temps, était devenu réalisateur en adaptant l’une de ses œuvres et avait fait paraître un roman, intitulé Légion, traitant, à nouveau, du démon et de ses différentes incarnations, décide de l’adapter lui-même, sous le titre assez logique de l’Exorciste : la Suite. George C. Scott y reprend le rôle de l’inspecteur, créé dans le premier film par Lee J. Cobb (mort en 1976), et se lance dans une nouvelle chasse au démon dont il sortira vainqueur.

Ce qui, cependant, n’empêchera pas la saga de se poursuivre avec l’Exorciste : le commencement, le film que vous venez de voir, dernier opus de la série. Bien que... tant que le Diable existera... !

A voir également
Affiche du film LA DAME DE FER
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film REPLICAS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PEUR BLEUE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L EXORCISTE 2 : L HÉRÉTIQUE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés