Bande Annonce de L'EXORCISTEDécouvrez la bande Annonce de L'EXORCISTE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1938/fond/1938_w_500.jpg
Willaim Friedkin
Ellen BurstynJason MillerLee J.cobbLinda BlairMax Von SidowBarton HeymanJack MacgowranWilliam O'MalleyGina PetrushkaPeter MastersonRudolf Schündler

L'EXORCISTE

127 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Willaim Friedkin.

Casting : Ellen Burstyn, Jason Miller, Lee J.cobb, Linda Blair, Max Von Sidow, Barton Heyman, Jack Macgowran, William O'Malley, Gina Petrushka, Peter Masterson. Rudolf Schündler

Synopsis : Une adolescente présente les symptômes d’une étrange maladie. Durant ses crises, elle tient un vocabulaire ordurier et blasphémateur et paraît d’une force surhumaine. Devant l’impuissance des médecins, sa mère fait appel à un prêtre, jésuite et psychiatre, en proie au doute, qui fait lui-même appel à un exorciste. Les deux hommes tentent de délivrer la jeune fille de l’entité qui semble la posséder au terme d’un exorcisme violent. Ils y perdront la vie.

Scénario : William Peter Blatty.
Musique : Steve Boeddeker.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Baignoires, Passionnant mais dérangeant, Histoires sataniques, Ainsi Pont Pont Pont, Au lit, Grandes frousses, Halloween, Les villes d'Amérique, Festival Lumière, Horreurs américaines, Sélection Mad Movies, Insidious, Peur claustrophobe, Les films à voir avant de mourir par Mad Movies.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

C’est en 1971 que parait L’Exorciste, un livre de l’écrivain William Peter Blatty inspiré de faits authentiques prétendument survenus en 1949 dans le Maryland. C’est le récit d’une possession démoniaque, celle d’une petite fille de douze ans et de l’exorcisme dont elle est l’objet. Le livre devient instantanément un énorme succès de librairie. La Warner en acquiert les droits et cherche un cinéaste pour l’adapter.

Réaliser un film dont l’héroïne est une gamine de douze ans n’attire guère les amateurs. Les scènes surnaturelles semblent par ailleurs quasiment impossibles à réaliser de façon réaliste eu égard à l’évolution des effets spéciaux. De nombreux réalisateurs vont refuser, Mike Nichols, John Boorman, Arthur Penn, Peter Bogdanovitch. Blatty se souvint alors d’un rencontre qu’il avait eu dans les années 1960 avec William Friedkin dont le franc-parler lui avait plu. Friedkin vient de tourner French Connection qui fut un énorme succès public et remporta cinq Oscars. Blatty parvient à convaincre la Warner de lui proposer l’adaptation cinématographique du livre. L’écrivain pense, par ailleurs, à Marlon Brando pour le rôle du Père Karras, ce à quoi s’opposera Friedkin. Au moment des auditions, la jeune Linda Blair, douze ans, n’apparait pas particulièrement effrayée par les scènes scabreuses qu’elle est censée tourner notamment celle où elle est censée se masturber avec un crucifix. C’est ce qui convainc le cinéaste de l’embaucher pour le rôle principal.

Le tournage  commence le 14 aout 1972 à New-York. Friedkin s’y montre particulièrement tyrannique avec son équipe, piquant de phénoménales colères, virant tel collaborateur pour le rembaucher le lendemain. Sa méticulosité vire à la maniaquerie. Un seul plan peut lui prendre plusieurs jours. La production prend du retard. Il martyrise particulièrement les acteurs. L’équipe le surnomme Billy le Dingue.

Les dirigeants de la Warner sont dans un premier temps effrayés par le film auquel ils ne pensent donner qu’une sortie modeste. L’Exorciste sortira le 26 décembre 1973. Ce sera un des plus grands succès cinématographiques de tous les temps en même temps qu’une date-charnière dans l’histoire du cinéma fantastique.

Le dispositif publicitaire employé pour la sortie du film, comparable à celui utilisé pour Le Parrain de Coppola, un an plus tôt, allait annoncer la manière dont Hollywood changera radicalement ses habitudes en matière de marketing et de distribution. L’Exorciste fut un véritable phénomène de société. Les spectateurs faisaient la queue pendant des heures pour le voir. Certains s’évanouirent durant la projection, d’autres piquèrent des crises d’hystérie, des sacs anti-nausée étaient parfois distribués à l’entrée des salles. L’Eglise catholique dut faire face à un afflux de demandes d’exorcismes. Il fut parfois jugé blasphématoire par certains, réactionnaire par d’autres.

Le film a donc terrifié la terre entière. Au-delà de la représentation spectaculaire de la possession démoniaque et de son exorcisme, il a indiscutablement participé de la façon dont l’épouvante cinématographique moderne s’est désormais installée dans un cadre banal et familier. Ne décrit-il pas la lente décomposition d’une famille de la classe moyenne américaine et ne constitue t’il pas l’expression terrifiante, phobique, des peurs liées à l’éveil sexuel des adolescents ?

La révélation du film fut Linda Blair. Elle est née en 1959 à Saint Louis et débute très jeune, dès l’âge de cinq ans, dans des films publicitaires. Après L’Exorciste, elle apparaitra dans Airport 1975 et le téléfilm Victoire à Entebbé. Elle tournera, en 1977, dans la suite de L’Exorciste, L’Hérétique réalisé par John Boorman. Puis les choses se gâteront. Elle sera arrêtée pour avoir fréquenté un trafiquant de drogue notoire, abusera de la bouteille, connaitra divers déboires sentimentaux. Les portes de studios vont se fermer et sa carrière se réduira à des séries B dérisoires, des films de prisons de femmes, des bandes d’aventure tournées aux Philippines.
Lorsque L’Exorciste sortit en France, William Friedkin demanda à rencontrer un certain nombre de cinéastes français qu’il admirait. Lors d’un diner à Paris, il fait part à Henri-Georges Clouzot de son souhait de réaliser un remake du Salaire de la peur. Cela donnera Sorcerers, titré en France Le Convoi de la peur, une production couteuse et un cuisant échec commercial. Celui qui avait été, grâce à French Connection et L’Exorciste, une sorte de roi d’Hollywood perdra son trône.

Une oeuvre immense, non pas tant pour son statut de film d'horreur (que réfutent d'ailleurs ses créateurs) ou pour le débat un peu con-con "fait peur/fait pas peur", que pour sa richesse thématique, sa profondeur, ses acteurs tous extraordinaires de justesse, quand bien même ...

Lire la suite
10
Prodigy

Si le Père Merrin pouvait venir m'exorciser...

Comme tous les enfants, j'aimais braver les interdits. Comme tous les enfants qui ont connu le "fameux" carré blanc, j'étais suffisamment malin pour tromper mes parents afin de voir le film dont ils m'avaient dit quelques heures auparavant : "Ce n'est pas de ton âge". Et parfois ...

Lire la suite
9
takeshi29

Le démon à ma porte.

Publié en 1971, le roman de William Peter Blatty, The Exorcist, est un carton immédiat, se vendant à plus de treize millions d'exemplaires, rien que sur le sol américain. Hollywood se devait donc de surfer sur cet immense succès, proposant l'adaptation à de nombreux cinéastes ...

Lire la suite
9
Gand-Alf
A voir également
Affiche du film L EXORCISTE 2 : L HÉRÉTIQUE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE LAPIN DE VELOURS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CRUISING

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHINING

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés