Bande Annonce de L'HOMME AU COMPLET BLANCDécouvrez la bande Annonce de L'HOMME AU COMPLET BLANC sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1152/fond/1152_w_500.jpg
Alexander Mackendrick
Alec GuinnessCecil ParkerErnest ThesigerJane GreenwoodMichael GoughDuncan LamontHenry MollisonHoward Marion-CrawfordPatric DoonanVida HopeColin GordonHarold GoodwinJoan Harben

L'HOMME AU COMPLET BLANC

82 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Alexander Mackendrick.

Casting : Alec Guinness, Cecil Parker, Ernest Thesiger, Jane Greenwood, Michael Gough, Duncan Lamont, Henry Mollison, Howard Marion-Crawford, Patric Doonan, Vida Hope, Colin Gordon, Harold Goodwin. Joan Harben

Synopsis : Ingénieur-chimiste, Sidney Stratton s’est déjà fait renvoyer de sept sociétés de fabrication de textiles parce qu’il y mène, en cachette de la direction, de dangereuses expériences pour mettre au point un tissu insalissable et indéchirable. Il poursuit néanmoins sa quête chez Birnley. Avec cette fois, un atout : Daphne, la fille du patron qui apprécie sa fougue et sa passion. Elle réussit à convaincre son père d’installer Sidney dans un vrai laboratoire.

Scénario : Alexander Mackendrick, John Dighton, Roger Mac Dougall.
Musique : Benjamin Frankel.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Comédie, Docteurs et patients, Comédies britanniques, Very British, Des expériences, Politiquement engagés, Chacun son métier.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

L’Homme au complet blanc (1951) est l’un des fleurons de ce qu’on a appelé la « Ealing Comedy », du nom du studio britannique Ealing où ces comédies ont été produites par Michael Balcon. En fait, ce studio très attaché à défendre les valeurs nationales ne s’est pas immédiatement spécialisé dans la comédie. Mais en 1949, le succès de trois films a incité la Ealing à poursuivre dans cette direction. Il s’agit de Passeport pour Pimlico de Henry Cornelius, Noblesse oblige de Robert Hamer et Whisky à gogo, le premier long métrage d’Alexander Mackendrick, qui a enchaîné avec L’Homme au complet blanc.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Mackendrick est né aux Etats-Unis et, même si dès sa septième année, il a rallié l’Ecosse, la patrie de sa famille, il a toujours gardé la nationalité américaine. Passionné par le dessin, il a commencé dans une agence de publicité où il s’est essayé au storyboard. Il a développé ce talent aux studios de Pinewood où il est engagé en 1937. Et c’est encore comme scénariste qu’il entre à la Ealing en 1946, avant que Balcon, toujours prêt à faire travailler les jeunes, plus dociles et moins gourmands en terme de salaires, ne lui donne sa chance en tant que réalisateur.

Si Mackendrick est crédité comme scénariste au générique de L’Homme au complet blanc, alors qu’il a participé à l’écriture de tous ses films, c’est parce qu’il a signé seul la première version du scénario. Le film est en fait la libre adaptation d’une pièce jamais montée de son cousin Roger Mac Dougall. Ce dernier a ensuite participé à l’écriture du scénario. Le troisième coscénariste est John Dighton autre pilier de Ealing qui s’était illustré notamment sur Noblesse oblige.

Mackendrick a avoué bien après la sortie de L’Homme au complet blanc s’être amusé à caricaturer certains employés de la Ealing, à travers les personnages de son film. Ainsi, le patron de la firme Birnley figurait à ses yeux Michael Balcon, le patron du studio. Ce dernier ne s’en est pas rendu compte, mais il n’a guère apprécié la dimension sociale de la fable, avec à la fin l’union des capitalistes et des masses laborieuses contre l’inventeur individualiste, symboliquement armé d’un pied de chaise et d’un couvercle de poubelle en guise de bouclier. Si bien que Balcon a fait promettre à Mackendrick qu’il n’y aurait pas de satire sociale dans son prochain film. Celui-ci a tenu parole en enchaînant avec Mandy, un drame qui tranche avec la production Ealing de l’époque.

Le jeu d’Alec Guinness, si drôle dans Noblesse oblige où il incarnait à lui seul huit personnages, contribue à l’atmosphère particulière de L’Homme au complet blanc, film plus souvent grinçant que franchement comique. Pour la petite histoire, l’acteur a assuré lui-même la cascade de la descente de la façade du manoir des Birnley, convaincu par l’équipe que la corde de piano avec laquelle il était attaché était incassable. En fait, elle s’est cassée, mais alors qu’il était à moins d’un mètre cinquante du sol. Joan Greenwood avait déjà été sa partenaire dans Noblesse oblige et elle avait été déjà dirigée par Mackendrick dans Whisky à gogo. Elle n’a toutefois pas tourné qu’avec des britanniques comme le prouvent ses prestations dans Monsieur Ripois de René Clément et dans Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang.

Mackendrick a souvent répété que, de tous ses films, son préféré était L’Homme au complet blanc. C’est sans doute celui où se manifeste le mieux son inventivité en dehors des dialogues. Avec deux idées restées célèbres : le costume blanc du héros qui devient fluorescent la nuit quand il est poursuivi. Et la composition musicale qui accompagne son expérience chimique connue depuis sous le titre « The White Suit Samba ». En français : la samba du costume blanc.

Vous reprendrez bien un p'tit Guinness ?

L'histoire se présentait pourtant mal : le héros est un chimiste (non gardez vos tomates pourries c'est une profession respectable je connais même des gens qui le font par choix...enfin c'est ce qu'ils affirment !) Sidney Stratton, notre héros est donc un respectable chimiste ...

Lire la suite
9
fabtx

Buster chimiste

Il existe des tas d'anecdotes, les unes véritables, les autres fantasmées, sur les fameux brevets d'invention enterrés par l'industrie pour leur dangerosité. L'affreux Beigbeder en rapporte quelques-unes dans son fameux « 99 francs », notamment l'histoire du collant indéchirable... ...

Lire la suite
7
gallu

Guinness de La Fressange

Certaines personnes ont changé le Monde grâce à leurs découvertes, Edison, Watt ou Graham Bell. D’autres n’en ont pas eu l’occasion, leurs invention ayant été étouffées, car voyez-vous, les gens n’étaient pas prêts pour de telles avancées ! Qui par exemple se ...

Lire la suite
8
L'âne fourbu
A voir également
Affiche du film NOBLESSE OBLIGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DOCTEUR JIVAGO

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TUEURS DE DAMES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES VIRTUOSES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés