L'HOMME EN PLUS

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Brûlot politique ou belle histoire de rédemption impossible ? Paolo Sorrentino signe le portrait d'un pays à la dérive, s'apprêtant à porter au pouvoir un homme d'affaires : les siennes ! Derrière Tony et Anthony se cache en fait une leçon sur les choses que l'on peut faire et celles pour lesquelles ont doit payer...
Comédie - 2002 - Italie - 100 MIN - VM - Tous publics
Naples, années 90... Alors que Sylvio Berlusconi va s'installer à la tête de l'Etat italien, deux hommes vivent un tournant de leur vie. Tony, le crooner et Antinio le footballeur. Ils ne se connaissent pas mais partagent pourtant beaucoup de choses, à commencer par leur nom : Pisabia... Un double caprice du destin va précipiter leur chute. L'un saura en tirer une nouvelle leçon de vie...

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

C’est l’histoire de deux identités, de deux parcours, de deux destins différents et pourtant d’une homonymie qui n’est peut-être pas un hasard. Dans le Naples décadent des années 80, Paolo Sorrentino suit les pas d’un duo qui ne se connaît pas et que tout oppose même, sauf un nom partagé : Antonio Pisapia. L’un est un crooner un peu ringard et tyrannique, l’autre est un footballeur un peu trop honnête. Tous deux vont connaître la chute, la déchéance et devoir trouver les ressorts pour s’en sortir...

C’est aussi l’histoire de deux solitudes, confrontées en un pays, (l’Italie), sur le point de porter Silvio Berlusconi au pouvoir. L’uomo in piu date en effet de 1994 et c’est le tout premier film de Paolo Sorrentino. Il a presque aujourd’hui valeur de documentaire sur l’état à l’époque de la sociologie de nos cousins transalpins...

Il est temps de faire un voyage dans le temps justement : les choses ont-elles vraiment changé ? Le droit au pardon, à la rédemption existe-t-il plus qu’hier ? L’intégrité est-elle une valeur actuelle ? Réponse dans 1h40...

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Les deux films sont signé Paolo Sorrentino : bien que basés sur des histoires très différentes, ils décryptent les effets dévastateurs de l'arrivée de Berlusconi au pouvoir et la manière dont la société italienne en a été définitivement bouleversée...

Paolo Sorrentino

L'homonymie peut parfois réserver de bien mauvaises surprises...Dans "Monsieur Klein", Alain Delon, (acheteur de biens juifs durant la guerre), découvre qu'un autre Klein est traqué par Vichy. Il va devenir cette proie...Dans "L'uomo in piu", les deux Pisabia vont au même moment connaître la disgrâce...

UN BALCON SUR LA MER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS