Bande Annonce de L'IVRESSE DE L'ARGENTDécouvrez la bande Annonce de L'IVRESSE DE L'ARGENT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4466/fond/4466_w_500.jpg
Im Sang-Soo
Baek Yoon-SikKim Hyo-JinKim Kang-WooYoun YuhjungMaui TaylorOn Ju-Wan

L'IVRESSE DE L'ARGENT

110 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Im Sang-Soo.

Casting : Baek Yoon-Sik, Kim Hyo-Jin, Kim Kang-Woo, Youn Yuhjung, Maui Taylor. On Ju-Wan

Synopsis : Le jeune Young-jak est le secrétaire particulier de madame Baek, une femme qui règne sur un empire financier plus que douteux. Rapidement, il se rend compte du dilemme auquel il se trouve confronté. Fermer les yeux sur les agissements de sa patronne, et céder aux avances sexuelles abusives qu'elle pratique à l'égard des jeunes hommes à son service, et par conséquent gravir les échelons d'une vie sociale aisée, ou alors tout laisser tomber. Mais Young-jak est aussi amoureux de la fille de madame Baek. 

Scénario : Im Sang-Soo.
Musique : Kim Hong-Jip.
Pays : Corée du Sud
Tags : Drame, Films coréens, Films plan-séquence, Des sous, Des dirigeants, Le monde des affaires, Femmes de caractère, Les plus riches, Patrons, chefs d'entreprise, Drôles de duos, Regards vers l'Orient, C'est politique.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Young-jak est le secrétaire particulier de Madame Baek, dirigeante d’un puissant empire industriel coréen. Le jeune homme est chargé de s’occuper des affaires privées de cette famille à la morale douteuse. Pris dans une spirale de domination et de secrets, perdu entre ses principes et l’opportunité de gravir rapidement les échelons vers une vie plus confortable, Young-Jak devra choisir son camp, afin de survivre dans cet univers où argent, sexe et pouvoir sont rois.
Réalisé par le Coréen du sud Im Sang-Soo, qui déjà dans son film The Housemaid s’attelait à décrire les mœurs dissolues d’une famille de nantis à travers le regard d’une employée de maison, L’Ivresse de l’argent a pour particularité selon les propos mêmes du cinéaste, d’aller encore plus loin dans le désir d’étaler la vérité au grand jour, et de dévoiler aux yeux du monde la vie des nantis de la société coréenne. Une vie, dit Im Sang-Soo, qu’on ne montre pas d’ordinaire dans les films ou à la télévision.
C’est à l’acteur charismatique Kim Kang-Woo, repéré en 2002 dans le film The Coast Guard du réalisateur Kim Ki-Duk, qu’Im Sang-Soo a confié le personnage du secrétaire particulier de Madame Baek, un homme dont l’identité s’efface petit à petit à mesure qu’il accepte l’argent de sa patronne, et qu’il cède au droit de cuissage que pratique cette dernière à l’encontre du personnel masculin à son service. Madame Baek pour sa part, est interprétée par Yun Yuh-Jung, précédemment vue dans The President’s Last Bang, Une femme coréenne et The Housemaid, tous trois du même Im Sang-Soo. Et puis sachez que tous les billets de banque que vous verrez dans le film ont été fabriqués par des accessoiristes, à savoir cinquante mille billets de cinquante dollars, et cinquante mille billets de cent dollars. Bon divertissement. 

 

 

Vous l’avez constaté, l’argent ne fait pas forcément le bonheur, du moins en Corée. Et pour mettre en scène les richesses étalées de la famille dont il dépeint l’obsession maladive de  l’argent, le réalisateur Im Sang-Soo a voulu porter un soin particulier à la galerie d’art privée de la résidence où vivent les personnages. Résidence occupant 1400 mètres carrés et entièrement construite sur le plateau du tournage. Ainsi l’équipe du chef décorateur Kim Young-Hee a réuni de véritables œuvres d’artistes asiatiques, toutes d’une grande valeur, et ce en plus d’œuvres d’artistes occidentaux comme Arman, Erro ou encore Yuri Kuper. L’ensemble dans le but de transformer un espace simple et froid en un environnement splendide et raffiné.
A propos de la lumière dans laquelle baigne le film L’Ivresse de l’argent, signée Kim Sung-Kyu, un collaborateur de longue date d’Im Sang-Soo, ce dernier raconte que mises à part les séquences où apparaît Nami, la fille du couple, il n’a jamais utilisé de couleurs complexes. Le film s’ouvre sur des couleurs chatoyantes et s’achève sur un enterrement, pour lequel la famille se réunit dans une pièce sombre. Le noir de cette pièce, explique le cinéaste, n’est pas un noir véritable, mais celui utilisé dans la peinture asiatique traditionnelle. Et d’ajouter que la lumière aussi bien que les décors dans ce film, se veulent d’une grande beauté esthétique par contradiction avec les personnages qui eux, ironiquement, s’enlaidissent au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire.
L’actrice Yun Yuh-Jung, une figure récurrente de la télévision coréenne, qui interprète Madame Baek dans L’Ivresse de l’argent, a accepté pour la première fois de sa longue carrière de se dévêtir à l’écran, faisant ainsi fi de ce qui reste encore un tabou pour la plupart des actrices de son âge en Corée. Elle justifie son acte par la confiance que lui inspire le réalisateur Im Sang-Soo. Je savais bien dit-elle, au vu de mes précédentes collaborations avec Im Sang-Soo, que la scène d’amour serait tournée dans le plus grand respect de tout un chacun, et que le résultat à l’écran approcherait l’œuvre d’art à l’image de l’ensemble du film. Et de décrire son personnage de Madame Baek comme étant un vampire qui se nourrit de la vitalité des plus jeunes qu’elle, notamment ceux appartenant au sexe opposé.

 

 

 

J'avais vraiment beaucoup aimé The Housemaid, et dans L'ivresse du pouvoir on retrouve beaucoup de cet univers : la famille surfriquée, corrompue, machiavélique, manipulatrice, perverse, et qui se ronge de l'intérieur. Dans une maison de folie, vraiment magnifique et extrême ...

Lire la suite
7
Queenie

Une ivresse sage et peu décomplexée

Un film plutôt lent et posé, à l'esthétique soigné mais qui laisse un arrière goût un peu vide, comme si le réalisateur n'avait pas vraiment quoi su raconter sur le sujet abordé. Le rapport des personnages à l'argent reste assez soft et peu développé, j'ai l'impression ...

Lire la suite
7
Tang

L'argent ne fait pas le bonheur...

C’est sur l’arrivée de Young-jak dans la famille Baek que le film commence, dont le créneau sera de mettre en image la célèbre expression l’argent (dans le cas ici beaucoup, beaucoup d’argent) ne fait pas le bonheur. Pour ce faire le scénariste et réalisateur, Im ...

Lire la suite
7
Josh
le contexte
A voir également
Affiche du film IN ANOTHER COUNTRY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE HOUSEMAID

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UNE HISTOIRE D AMOUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DERNIER MILLIARDAIRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés