Bande Annonce de L'OMBRE DES FEMMESDécouvrez la bande Annonce de L'OMBRE DES FEMMES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7651/fond/7651_w_500.jpg
Philippe Garrel
Clotilde CourauLena PaugamStanislas MehrarAntoinette MoyaClaude DesmechtJean PommierMounir MargoumThérèse QuentinVimala PonsChristian CousquerLouis GarrelMichel Charrel

L'OMBRE DES FEMMES

70 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Philippe Garrel.

Casting : Clotilde Courau, Lena Paugam, Stanislas Mehrar, Antoinette Moya, Claude Desmecht, Jean Pommier, Mounir Margoum, Thérèse Quentin, Vimala Pons, Christian Cousquer, Louis Garrel. Michel Charrel

Synopsis : Pierre et Manon vivent et travaillent ensemble. Ils tournent des documentaires en ayant bien du mal à gagner leur vie... Surgit une jeune stagiaire, Elisabeth. Le coeur de Pierre s'emballe mais il ne se résout pas à quitter Manon. Cette dernière elle aussi est infidèle, et c'est Elisabeth qui découvre ce secret...

Scénario : Jean-Claude Carrière, Philippe Garrel.
Musique : Jean-Louis Aubert.
Pays : Suisse | France
Tags : Drame, En noir et blanc, Couples français, Moins de 90 minutes, Couples adultères, Quinzaine des Réalisateurs.

à partir de

9.99
voir ce film

De Shakespeare à Molière en passant par Guitry et Jacques Brel, les grands auteurs nous ont maintes fois prouvé que le sentiment amoureux se vit parfaitement à deux, sauf quand on est trois !

Dans L’ombre des femmes, le film de Philippe Garrel qui va suivre, vous allez en avoir une nouvelle démonstration, d’autant plus évidente qu’un quatrième larron va s’inviter à la fête ! Le film raconte une histoire banale d’adultère, où le mari infidèle découvre que son épouse trompée fait de même de son côté. Jalousie, mensonge, rancœur et sentiments tiennent les rôles principaux de cette étude élégante et envoûtante sur la possession amoureuse.

Clotilde Courau, Stanislas Mehrar et Lena Paugam imposent la fureur de leurs cœurs blessés à l’écran, dans un style épuré magnifié par le noir et blanc. L‘ombre des femmes avait créé l’événement à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2015, dont il avait fait l’ouverture…

Quelles sont les raisons qui poussent un cœur, un esprit et dans la foulée le reste de nos corps à s’enflammer lorsque l’on est amoureux ? Cette question est LA question pour Philippe Garrel. Ce n’est pas lui faire injure que de dire que ce réalisateur reste méconnu du grand public et pourtant, son œuvre recèle des pièces marquantes, directement inspirées de mai 68, dont il fut un des ardents supporters.

Logique donc que son cinéma en porte les fruits : Garrel adore bousculer les codes, (qu’ils soient narratifs, techniques ou visuels), tout en développant des intrigues pour le moins classiques comme dans L’ombre des femmes. En 1982, le cinéaste reçoit le prix Jean Vigo pour son film L’enfant secret, pourtant loin d’être son premier essai derrière une caméra. Une reconnaissance qui va le conforter dans son désir de poursuivre une route certes éloignée des canons habituels de la production française mais qui lui vaudra l’admiration, (et parfois même l’adulation), des milieux intellectuels version rive-gauche et de leurs supports médiatiques. Les baisers de secours, La naissance de l’amour, Les amants réguliers et donc L’ombre des femmes symbolisent ce cinéma pointu, littéraire et soigné, dans lequel le metteur en scène utilise très souvent son fils, le comédien Louis Garrel, qui (en plus de lui ressembler de façon troublante) assume et assure la continuité familiale en enchaînant les rôles de jeune premier ténébreux, rebelle et languissant. Les films de Philippe Garrel ont beau dérouter souvent le grand public, ils n’en constituent pas moins une œuvre fascinante, directement héritée de celle de la Nouvelle Vague et de Jean-Luc Godard, dont le cinéaste se réclame d’ailleurs comme un disciple…

A noter la participation au scénario du film que vous venez de voir de Jean-Claude Carrière, éminent auteur, dont le travail auprès de Louis Malle, Jean-Paul Rappeneau ou Luis Bunuel a marqué l’histoire du cinéma.

Les jeunes adultes errent.

C’est à un cinéma étrangement atemporel que nous convie Philippe Garrel. Par la forme d’abord, un noir et blanc velouté qui ne cherche pas à donner l’illusion d’appartenir à une époque révolue qu’on verrait comme l’âge d’or du cinéma, et une vision de la ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper

Les elles du désir

Il y a d’abord le titre, énigmatique et somptueux, dont on ignore s’il convient de mettre en avant sa part obscure ou mystérieuse (l’ombre) ou celle essentiellement et intrinsèquement féminine (les femmes) que le réalisateur culte de J’entends plus la guitare semble ...

Lire la suite
9
Patrick Braganti

Le nouveau Garrel est touchant par sa modestie, durée réduite à 1h13, choix d’un noir et blanc à la fois rugueux et raffiné, narration et intrigue réduite au minimum, une histoire de couple, une histoire d’amour. Une histoire d’amour à la temporalité pas vraiment ...

Lire la suite
7
Teklow13
le contexte
A voir également
Affiche du film MON IDOLE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA JALOUSIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BEFORE SUNSET

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film REC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés