LA BALADE SAUVAGE

Bientôt disponible
Parce que Terrence Malick effectue une apparition dans son 1er film (le type à la sonnette)
Aventure / Action - 1975 - Etats-Unis - 95 MIN - interdit aux moins de 12 ans
1959. Holly une adolescente qui vit dans une petite ville du Dakota du sud rencontre Kit, un jeune éboueur qui ressemble à James Dean. Kit perd son emploi. Parce qu'il redoute que le père de Holly ne l'empêche de la voir, il le tue et met le feu à la maison. Kit et Holly se lancent alors dans une cavale sur les routes. Le jeune homme ne va pas hésiter à tuer de nombreuses personnes au...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR
La balade sauvage est le premier long métrage réalisé par Terrence Malick, qui obtiendra la Palme d’or à Cannes en 2011 pour The tree of life. Tourné en 1972, ce road movie retrace la cavale meurtrière d’un couple en fuite sur les routes du Dakota du sud. Pour incarner les fugitifs, Malick a choisi  Martin Sheen, qui allait jouer quelques années plus tard dans Apocalypse now, et Sissy Spacek, la future Carrie de Brian de Palma, alors âgée de 23 ans et totalement crédible en adolescente de 15 ans.

Sociopathe et belle gueule : en T shirt immaculé et jeans, le personnage de Martin Sheen cultive sa ressemblance avec James Dean. Il reprend d’ailleurs à un moment une pose fameuse, quasi christique, du comédien dans Geant, les bras ballants de part et d’autre du fusil porté sur les épaules.

La balade sauvage a été tourné avec un budget des plus modestes et, devant la précarité de la production, les techniciens désertaient le plateau au fil des jours. Au bout du compte, l’obstination de Terrence Malick a été récompensée : ce conte amoral où le cinéaste aborde son thème cher du rapport de l’homme à la nature est considéré comme un des films phares du Nouvel Hollywood, qui a marqué le cinéma américain des années 70.

Réalisé par

7.5 / 10
Le contexte

Cette cavale d'un couple de meurtriers célèbres est signée par Arthur Penn, qui est remercié au générique final de LA BALADE SAUVAGE

Terrence Malick

Un road movie mettant en scène la virée sanglante d'un couple de tueurs.

APOCALYPSE NOW