LA BALLADE DE NARAYAMA

Bientôt disponible
Parce que cette nouvelle adaptation de Fukasawa est plus proche de l'esprit de l'auteur
Drame - 1983 - Japon - 130 MIN - Tous publics
Dans un village reculé du Japon, la tradition veut que les hommes ou les femmes qui atteignent l'âge de 70 ans partent dans la montagne pour y mourir. Orin à soixante-neuf ans. Elle passe sa dernière année avec sa famille.

Réalisé par

7.4 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Au Japon, dans un village isolé, à la fin du dix-neuvième siècle. La tradition veut que les habitants qui atteignent l’âge dema  70 ans, désormais inutiles à la communauté, se rendent avec leur fils aîné au sommet de la montagne Narayapour s’y laisser mourir.

Orin à 69 ans. Elle vit avec son fils Tatsuhei, veuf, et les deux enfants de celui-ci. La vieille femme est encore active mais elle doit se plier à la tradition. Il lui reste une année à vivre, durant laquelle elle va s’occuper de ses proches : trouver une nouvelle femme à Tatsuhei, punir les membres de sa belle-famille qui pillent les réserves de nourriture…

Tags

Le contexte

Une autre façon bien japonaise de se préparer au deuil. Un défunt revient en fantôme pour parcourir une dernière fois le pays avec sa femme.

Shôhei Imamura

Comment accompagner sa mère vers une mort volontaire ? Ce drame français pose une question proche de celle du classique japonais et y donne une réponse touchante.

MISHIMA - UNE VIE EN QUATRE CHAPITRES