Bande Annonce de LA BELLE ET LA BÊTE (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de LA BELLE ET LA BÊTE (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5061/fond/5061_w_500.jpg
Jean Cocteau
Jean MaraisJosette DayDouduMarcel AndréMichel AuclairMila ParélyNane GermonRaoul Marco

LA BELLE ET LA BÊTE (VERSION RESTAURÉE)

91 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean Cocteau.

Casting : Jean Marais, Josette Day, Doudu, Marcel André, Michel Auclair, Mila Parély, Nane Germon. Raoul Marco

Synopsis : Un riche marchand perdu dans la forêt cueille un matin une rose dans le jardin du château où il a passé la nuit. Ce cadeau destiné à sa fille Belle va lui coûter cher... Le maître des lieux, un prince transformé en Bête par le sort d'une fée, réclame réparation : Belle devra venir habiter avec lui. Un sacrifice terrible que la jeune fille répugne à accepter, avant de s'apercevoir que l'horrible créature qui vit cloîtrée dans ces murs cache peut-être un coeur pur...

Scénario : Jean Cocteau.
Musique : Georges Auric.
Tags : Fantastique / Horreur, Contes, Misanthropes, A voir avant d'avoir 14 ans d'après le BFI, Syndrome de Stockholm, Surréalisme, Sorcellerie, Editions Originales, Occulte.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Vous connaissez certainement l’adage qui veut que ce soit dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes… Le film que vous allez déguster dans un instant est basé sur un conte populaire remontant au 17e siècle et jusqu’au nôtre, le 21e, il a inspiré un nombre impressionnant d’artistes, donnant lieu à des films, des dessins animés ou des comédies musicales.

En 1946, Jean Cocteau s’attaque à La Belle et la Bête sur les conseils de Jean Marais, à la fois sa muse et son amant. L’histoire est basée sur une vieille légende : celle d’un prince orgueilleux, transformé en monstre par une fée à qui il avait refusé l’asile. Retranchée dans son château au fond de la forêt, la Bête va recevoir la visite imprévue d’une Belle jeune fille perdue.

L’occasion de revenir à la vie, d’éprouver la folie et la méchanceté des hommes mais aussi de trouver l’amour malgré les apparences et les préjugés. Splendeur du noir et blanc, majesté des décors et effets spéciaux révolutionnaires pour l’époque, le film a valeur aujourd’hui de monument historique.

Jean Cocteau n’aurait jamais dû tourner La Belle et la Bête. Auteur, peintre, graphiste, dramaturge et cinéaste, l’artiste était sorti en piteux état de la seconde guerre mondiale. Accusé d’avoir pactisé avec l’occupant allemand, il avait été traduit devant les comités d’épuration avant d’être innocenté…   

En 1946, c’est donc un revenant qui propose au public un film fantastique à bien des égards : de par son thème d’abord, basé sur un vieux conte de Madame Leprince de Beaumont (paru en 1757) racontant l’étrange histoire d’amour entre un monstre et une jolie jeune femme. De par son style aussi car pour l’époque, les prouesses techniques réalisées par Cocteau sont hallucinantes. Des trucages, des maquillages, des effets sonores qui inspireront plusieurs générations de cinéastes.  « La machine infernale », « Les parents terribles », « Les monstres sacrés » ou « L’aigle à deux tête » l’œuvre littéraire et théâtrale de Cocteau avait déjà marqué les années 20, 30 et 40. Mais depuis 1937, le maître a un élève qui est devenu son ami intime, la passion amoureuse de sa vie : Jean Marais. C’est lui, qui convainc Cocteau de revenir derrière la caméra pour l’adaptation de La Belle et la Bête. Le comédien y tiendra évidemment le rôle principal, personnage triple : celui du monstre mais aussi du prince prisonnier de son apparence et du soupirant jaloux de la Belle.    

Jean Marais avait le physique de ce genre de performance : un corps d’athlète et une gueule d’ange blond. Vous l’avez vu, durant la majeure partie du film, il disparaît sous l’horrible maquillage de la Bête. A l’heure du digital et de la motion capture, on a peine à imaginer qu’il fallait trois heures de travail pour confectionner ce visage bestial, les dents de la créature étant par exemple fixée à l’aide de crochets sur celles du comédien ! A l’époque, le film fit sensation, le public allant voir et revoir ces étranges bras sortant des murs en tenant des chandeliers ou ces yeux illuminant soudain le regard des statues.

 
le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    Un château ou un opéra : refuge-prison pour deux créatures rejetées par le monde extérieur. Leur monstruosité n'échappera cependant pas aux coeurs purs qui sauront les regarder vraiment...
  • Egalement realisé par
    Jean Cocteau
  • Dans le même genre
    Qu'est-ce que la monstruosité ? Avoir la tête de la Bête ou le nez d'un cochon ? Jean Marais et Christina Ricci luttent contre les préjugés et ne cherchent qu'une chose : l'amour...
A voir également
Affiche du film LE QUATRIÈME PROTOCOLE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE CAPITAN (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE SECRET DE L ÉTOILE DU NORD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Le sang des Vikings

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BRILLANTISSIME

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 24H LIMIT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NORMANDIE NUE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Tel père, tel fils

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FANBOYS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JURASSIC WORLD

à partir de

2.99