Bande Annonce de La bête humaineDécouvrez la bande Annonce de La bête humaine sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1262/fond/1262_w_500.jpg
Jean Renoir
Colette RégisFernand LedouxJacques BerliozJean GabinJulien CaretteSimone SimonAndré TavernierBlanchette BrunoyCharlotte ClasisGérard LandryJean RenoirJenny Hélia

La bête humaine

105 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean Renoir.

Casting : Colette Régis, Fernand Ledoux, Jacques Berlioz, Jean Gabin, Julien Carette, Simone Simon, André Tavernier, Blanchette Brunoy, Charlotte Clasis, Gérard Landry, Jean Renoir. Jenny Hélia

Synopsis : Descendant d’une imposante lignée d’ivrognes qui lui ont « pourri le sang », Jacques Lantier, mécanicien sur la ligne ferroviaire Paris-Le Havre, est régulièrement victime d’accès de violence, meurtrière et incontrôlée. Ses relations amoureuses avec Flore, la fille de sa marraine, en sont passablement perturbées. Certain que Roubaud, le sous-chef de gare du Havre, a tué l’ancien amant de sa femme, la belle et perverse Séverine, Lantier garde le silence face aux policiers tout en se rapprochant de la jeune femme...

Scénario : Jean Renoir.
Musique : Joseph Kosma.
Pays : France

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Les années 1930 ont été particulièrement fastes pour le cinéma français, ainsi que pour Jean Renoir qui, pendant cette riche décennie, tourna ses plus grands chefs d’œuvre : la Chienne, Boudu sauvé des eaux, Partie de campagne, le Crime de Monsieur Lange, la Grande Illusion, la Règle du jeu et la Bête humaine, adaptation du 17e volume des Rougon-Macquart, qu’Emile Zola fit paraître en 1890, quatre ans avant la naissance du cinéaste. Véritable fresque romanesque et familiale, les Rougon-Macquart dresse, sur cinq générations, le portrait de la société française sous le Second Empire, période abandonnée par Jean Renoir qui tourne un film plus contemporain, dans la France de l’avant Seconde Guerre mondiale.

La Bête humaine met en scène Jacques Lantier (Jean Gabin), le fils de Gervaise Macquart et d’Auguste Lantier, dont Zola nous a déjà raconté l’histoire dans le 7e volume de la saga : l’Assommoir. C’est dire si l’alcoolisme et les tares qui s’y rapportent joueront un rôle primordial dans cette histoire où Lantier, mécanicien sur « la Lison » – la locomotive à vapeur du Paris-Le Havre – tombe amoureux de la belle Séverine Roubaud (Simone Simon), la femme du sous-chef de gare (Fernand Ledoux).

Jalousie, règlement de compte et hérédité chargée sont au rendez-vous et, bien sûr, dans le rôle du vagabond-braconnier accusé à tort, vous reconnaîtrez Jean Renoir, en personne.

Lorsqu’en 1868, un jeune critique d’art nommé Emile Zola (28 ans) écrit tout le bien qu’il pense d’un tableau du jeune Pierre-Auguste Renoir (27 ans), il ne pouvait pas se douter que, quelques années plus tard, l’un des trois rejetons de l’artiste-peintre allait adapter au cinématographe – qui restait à inventer – deux de ses œuvres – qui lui restait à écrire : Nana, que Renoir tournera en 1926, et la Bête humaine qu’il réalisera en 1938, entre la Marseillaise et la Règle du jeu, son dernier film français, avant son départ pour les Etats-Unis.

Le choix de Jean Gabin pour incarner Jacques Lantier fut assez évident. En effet, Renoir venait de le diriger dans les Bas-fonds, d’après Gorki, et dans la fameuse Grande Illusion, qu’il n’aurait jamais pu réaliser sans le soutien effectif du comédien. En revanche, le rôle de la perfide Séverine Roubaud devait échoir à Gina Manès, ancienne gloire du muet, souvent vue en séductrice fatale dans de sombres tragédies. Or, Renoir ne voulait pas que le public sache, à l’avance, qu’il s’agissait d’une tragédie. Il propose donc aux producteurs Simone Simon. Dans Ma vie et mes films, il écrit que la comédienne « avec son délicieux profil de pékinois, fait s’attendre à bien des choses, mais pas dans le domaine de la tragédie. » A cette époque, Simone Simon est très connue et très demandée grâce, entre autres, au succès de Lac aux dames, de Marc Allégret, dans lequel elle campait une petite sauvageonne, amoureuse du beau maître nageur (Jean-Pierre Aumont). Répondant aux sirènes d’Hollywood, elle y tourne sous la direction d’Irving Cummings, Henry King ou encore Allan Dwan, avant un court retour en France, durant lequel elle accepte de tourner dans la Bête humaine mais refuse l’autre rôle que Renoir lui propose immédiatement après, celui de Christine de la Chesnaye dans la Règle du jeu. Elle est pressée de repartir outre-Atlantique où le producteur d’origine hongroise Val Lewton et le cinéaste français Jacques Tourneur ne vont pas tarder à penser à elle pour la Féline, le rôle qui, après la Bête humaine, devait durablement marquer sa carrière.

Jamais mariée et sans enfant, Simone Simon s’éteindra en février 2005, à Paris, à l’âge de 94 ans. En 1972, dans la Femme en bleue, Michel Deville lui avait offert son dernier rôle, nostalgique et émouvant, celui d’une tenancière de maison de rendez-vous à Meudon.

On comprend Renoir, de son envie d'adapter le plus cinématographique des romans de Zola. Cependant, petite déception, Renoir n'exploite pas cette particularité du roman (la scène la plus cinématographique de la vision du meurtre de Grandmorin par Jacques a été réécrite). Renoir ...

Lire la suite
7
JimAriz

Une histoire de dégénérés

Chez Zola, tout est écrit dans le sang. Dans la branche faible des Rougon-Macquart, Jacques Lantier est le rejeton d'une lignée alcoolique et mal bâtie, de laquelle il a héritée une forme de folie. Séverine Roubaud est quant à elle probablement la fille illégitime qu'un ...

Lire la suite
9
Wakapou

Le bel et la bête

Pour certaines générations, il est toujours étonnant de découvrir le visage de Jean Gabin lorsqu'il était jeune. Sans manquer de s'écrier : "C'est vrai qu'il était beau ce con !" Et c'est vrai qu'il est beau sur sa locomotive, à pelleter du charbon comme un damné, à scruter ...

Lire la suite
7
Dernière Bienséance
 
A voir également
Affiche du film La grande illusion (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Le plaisir

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film French Cancan

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Le jour se lève (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés