Bande Annonce de LA BOÎTEDécouvrez la bande Annonce de LA BOÎTE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3546/fond/3546_w_500.jpg
Claude Zidi
Andréa FerréolArmelle DeitschFabrice DevilleGérald DahanGuy MarchandJean-Christophe BouvetJean-Marie BigardQuentin BaillotAlexandre CaumartinNassim IazouguenRenée Le CalmRoméo EscalaWilliam KingangaNadia BourjlateThibault DelahayeThomas DoucetZoltan Zidi

LA BOÎTE

97 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Claude Zidi.

Casting : Andréa Ferréol, Armelle Deitsch, Fabrice Deville, Gérald Dahan, Guy Marchand, Jean-Christophe Bouvet, Jean-Marie Bigard, Quentin Baillot, Alexandre Caumartin, Nassim Iazouguen, Renée Le Calm, Roméo Escala, William Kinganga, Nadia Bourjlate, Thibault Delahaye, Thomas Doucet. Zoltan Zidi

Synopsis : Interdits de boîte de nuit pendant un an, six lascars, amis de longue date, décident, avec l’aide du frère – parisien et gay – de l’un d’eux de transformer un vieux garage poussiéreux en boîte de nuit branchée. Après avoir réussi, par des moyens plus ou moins honnêtes, à trouver l’argent nécessaire à l’achat des murs, les travaux commencent... et les ennuis aussi. Tout simplement baptisée « la Boîte », le nouvel établissement rencontre un succès inespéré, au grand dam de Roger, le patron de la boîte voisine... 

Scénario : Claude Zidi, Simon Mickael.
Musique : Romaric Laurence.
Pays : France
Tags : Comédie, Comédies franchouillardes, Des bandes de potes, On fait la fête.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A partir de la fin des années 1950, le nom de Claude Zidi – à l’époque second assistant opérateur puis assistant opérateur et, enfin, cadreur – va apparaître au générique de nombreux films restés fameux, comme, par exemple, tous les Chabrol de l’époque, de Landru au Boucher mais, aussi, la Tête contre les murs de Georges Franju ou la Baie des anges de Jacques Demy.

Lorsqu’il deviendra, à son tour, réalisateur, au début des années 1970, on peut dire qu’il fera dans un tout autre genre, puisque c’est en compagnie des Charlots, le groupe de chanteurs fantaisistes, stars des années 1970, qu’il rentre dans la carrière avec les inoubliables Bidasses en folie. Repéré par un producteur débutant de 28 ans, Christian Fechner – frère de l’un des Charlots –, Claude Zidi va enchaîner les tournages et les succès, pendant une trentaine d’années, de la Moutarde me monte au nez aux Ripoux, en passant par l’Aile ou la cuisse, l’Animal, Inspecteur la Bavure ou la Totale !

En 2001, après l’énorme production que fut Astérix et Obélix contre César et avant Ripoux 3, Zidi va, avec son fidèle complice Simon Mickael, écrire l’histoire de cette bande de copains, interdits de boîte de nuit pendant un an, qui décident d’ouvrir leur propre boîte, baptisée la Boite – sans accent circonflexe ! Outre l’humoriste Gérald Dahan, affligé d’un léger défaut de prononchiachion, vous reconnaîtrez Jean-Marie Bigard en irascible patron d’une boîte de nuit concurrente, Jean-Christophe Bouvet en flic ripoux et, en parents plutôt compréhensifs, Guy Marchand et Andréa Ferréol, une quinzaine d’années après leur première rencontre dans Noyade interdite, le polar de Pierre Granier-Deferre.

Sorti le 4 juillet 2001, le même jour que Shrek n°1 et Fargo des frères Coen, la Boîte fut assassiné par la critique et largement ignoré par le public. Avec 92.000 entrées en deux semaines, le film, vite retiré des écrans, ne remboursa même pas les huit millions d’euros qu’il avait couté. Mauvaise surprise pour Claude Zidi, habitué à des résultats plus glorieux, des sept millions et demi d’entrées pour les Bidasses en folie aux (presque) six millions de spectateurs pour l’Aile ou la cuisse. Si le film avait été un succès, il aurait fait, probablement et du même coup, la fortune de ses jeunes interprètes qui, pour la plupart continuèrent assez discrètement leur carrière, lorsqu’ils ne l’abandonnèrent pas définitivement, comme William Kinganga, l’éboueur pas gay-friendly du tout.

Ainsi, après avoir été choisi par Jean-Claude Brisseau pour jouer le cruel Don Juan qui fera souffrir les deux héroïnes de Choses secrètes, Fabrice Deville, le fils hétéro, participera à la série Femmes de loi puis jouera Eddy Barclay (jeune !) dans le téléfilm que Joyce Bunuel consacra en 2005, à la chanteuse Dalida. De son côté, Quentin Baillot, le fils homo, passera brièvement dans Bienvenue chez les Rozes, avec Carole Bouquet et Jean Dujardin, puis, plus longuement, dans Cordier, juge et flic et dans l'Affaire Bruay-en-Artois, le téléfilm de Charlotte Brandstrom. Mais, c’est au théâtre qu’il fera carrière, le plus souvent entouré des comédiens de la Compagnie Querelle, qu’il a, lui-même, créée en 2005. Alors que Gérald Dahan allait poursuivre, sur scène et à la radio, sa carrière d’humoriste imitateur, Armelle Deutsch, que l’on venait de découvrir dans le Placard de Francis Veber, s’apprêtait à partager son temps entre comédies, au cinéma, et drames, à la télévision. En effet, après l’Affaire Dominici, avec Michel Serrault, elle sera Christine Villemin, elle-même, dans l’Affaire Villemin, Elodie Bradford, dans la série homonyme, puis la mystérieuse stripteaseuse recherchée par Jalil Lespert dans les huit épisodes de Pigalle, la nuit

Enfin, outre quelques apparitions plus ou moins discrètes, celle de Georges Beller en animateur télé ou celle du cinéaste Christian Gion en très sérieux homme d’affaires, sachez que Jules, l’avant dernier rejeton de Guy Marchand, n’est autre que le propre fils de Claude Zidi, Zoltan Zidi, et que, dans le rôle de sa grand-mère paternelle, le cinéaste engagea Renée Le Calm, la comédienne fétiche de Cédric Klapisch depuis Rien du tout en 1992 et, surtout, depuis Chacun cherche son chat. Née en 1918, elle avait, ici, 83 ans !

le contexte
  • Egalement interprété par
    Guy Marchand
  • Pas si éloigné
    Cinq chômeurs parisiens qui ont gagné à la loterie rêvent, eux aussi, de devenir propriétaires d’une boîte de nuit... Pardon, d’une guinguette !
  • Egalement realisé par
    Claude Zidi
  • Dans le même genre
    Ici aussi l’union fait la force. Une bande de potes vient en aide à Zim qui a un mois pour trouver un travail et dix jours pour trouver une voiture !
A voir également
Affiche du film LAUTREC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SEXY BOYS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BANZAI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE GENDARME DE SAINT-TROPEZ

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés