LA BOUM

À partir de 9.99 €
Parce que Vic Beretton et les rêves qui sont sa réalité, continuent de traverser les décennies
Comédie - 1980 - France - 105 MIN - VF - Tous publics

Vic a 13 ans, elle entre en 4e au  lycée Henri IV et rencontre de nouveaux amis. Elle vient d’emménager de Versailles à Paris avec ses parents, François, chirurgien-dentiste, et Françoise, dessinatrice de BD à la recherche d’un emploi dans la presse. Vic retrouve régulièrement son arrière-grand-mère, Poupette, dont la vitalité et les conseils lui sont chers. Lors d’une boum, à laquelle elle a difficilement obtenu l’autorisation de se rendre, elle tombe amoureuse…

Réalisé par

5.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Sorti en décembre 1980, avec un succès colossal, La Boum de Claude Pinoteau, est écrit par Danièle Thompson, scénariste attitrée de son père, le réalisateur Gérard Oury. Elle a souvent raconté s’être inspirée de sa propre vie, de sa grand-mère et de sa fille alors âgée de douze ans.     

La Boum est une joyeuse comédie sur l’adolescence qui mêle aussi les affres des adultes et l’air du temps. C’est encore l’apparition d’une jeune actrice, Sophie Marceau, née Maupu le 17 novembre 1966, dont les essais devant la caméra de la directrice de casting Françoise Menidrey, étaient tout bonnement prodigieux. Dans une longue scène-clé du film où elle est sensée, au sortir du lycée, discuter avec sa copine Pénélope tandis que les deux garçons qui vont les inviter à la fameuse Boum arrivent à leur rencontre, on voit passer sur son jeune visage encore pétri d’enfance, dans ses grands yeux verts sous sa longue frange châtain foncé, tous les sentiments contrastés, les mines et les mimiques, les peurs et les sourires d’une gamine qui vit un moment essentiel de sa jeune vie. 

Sophie Marceau a reçu en 1983, pour La Boum 2, le premier César du meilleur espoir, nouvellement créé. Elle a poursuivi une carrière qui l’a menée de Zulawski à la réalisation de trois long métrages, d’un rôle de James Bond Girl à des films en costume et autres comédies en prise avec leur époque, telles que L’Etudiante ou LOL. Le temps a passé sur La Boum, cette gentille bluette qui a représenté pour la génération des femmes nées à la fin des années 1960, mais aussi pour la suivante, un jalon fondateur et essentiel. A le revoir aujourd’hui, on y retrouve, avec le sourire, les mobs et les walkmans, les téléphones avec fil que l’on tire le plus possible pour un peu d’intimité, les ruses de sioux pour arriver à ses fins et les slows langoureux. Bien des choses ont changé, mais les sensations et sentiments décrits restent frais, charmants, et justes.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Sophie Marceau

Film sur l’adolescence qui permit, comme pour Sophie Marceau avec La Boum, la découverte et la naissance d’une actrice, Sandrine Bonnaire.

Claude Pinoteau

Comédie sur la rencontre entre deux jeunes adolescents qui décident de s’enfuir ensemble.

L'ETUDIANTE DE CLAUDE PINOTEAU (1988)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité