La chute du Faucon noir

Bientôt disponible
Guerre / Western - 2002 - Etats-Unis - 142 MIN - Tous publics
En Somalie, en pleine guerre civile, le 3 octobre 1993, des soldats américains sont envoyés, avec l'accord des Nations Unies, au coeur de Mogadiscio pour capturer les lieutenants d'un chef de guerre. Les miliciens somaliens abattent deux hélicoptères et opposent une vive résistance. Les troupes américaines sont bloquées dans différentes parties de la ville et ne seront secourues qu'à l'aube par les blindés des forces de l'ONU. L'opération militaire sera un fiasco.

Réalisé par

6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-François Rauger
Jean-François Rauger
CHRONIQUEUR

Le 3 octobre 1993, une troupe composée d’une centaine de soldats américains est envoyée, avec l’accord des Nations Unies, au centre de Mogadiscio, la capitale de la Somalie, alors en proie à une intense guerre civile, afin de capturer les proches lieutenants d’un chef de guerre qui contrôlait une partie de la ville. L’opération se révèlera plus compliquée que prévu. Les Américains rencontrent une vive résistance et perdent deux hélicoptères, abattus par des roquettes. Le coup de main vire au fiasco et au cauchemar pour les Marines, Rangers et Delta Forces coincés au cœur d’un environnement pour le moins hostile. Cet échec militaire a fait l’objet d’un ouvrage remarquable signé par le journaliste Mark Bowden, un modèle de récit de guerre publié en 1999.

Le livre est adapté par le scénariste Ken Nolan et c’est le réalisateur Ridley Scott qui le portera à l’écran. Celui-ci optera pour une plongée objective au cœur des combattants américains, une approche attachée à représenter, avec le plus de précisions possibles, la mécanique des comportements au combat, tout en ayant pris soin d’embaucher, pour incarner des personnages réels, quelques uns des jeunes talents qui montent du cinéma américain d’alors : Eric Bana, Tom Sizemore, Josh Harnett, Ewan Mc Gregor et d’autres.

Tourné au Maroc, le film parvient ainsi brillamment à conjuguer une apparente fidélité aux faits historiques avec les exigences du spectaculaire hollywoodien. La bande-son, avec notamment une musique de Hans Zimmer, est particulièrement travaillée ainsi que la photographie, signée Slawomir Idziak à qui l’on doit donc l’étonnante beauté plastique du film. Pour toutes ses raisons, et d’autres dont on parlera tout à l’heure, La Chute du faucon noir compte parmi les grandes réussites du cinéma de guerre américain.

Contexte

Ridley Scott

LE DALHIA NOIR

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, regarder les meilleurs films depuis votre salon c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une offre fonctionnant de manière ouverte : Windows, application smartphones Android, iPhone et tablettes PC, Numericable, smartTV, c'est selon votre envie ! Découvrez vos films de comédie en abonnement VOD ou de vos films historiques en téléchargement légal. Pour cela parcourez les pages mode d'emploi et comment s'abonner.