LA DERNIÈRE CARAVANE

Parce que les 10 premières minutes du film sont dépourvues de dialogues
Guerre / Western - 1956 - Etats-Unis d'Amérique - 95 MIN - VM - Tous publics
1873, en Arizona. Un métis, Todd le Comanche, est assailli par quatre hommes. Il parvient à en tuer trois mais est capturé par le shérif Bull Harper. Celui-ci traite son prisonnier avec une sauvagerie qui indigne les membres d'une caravane de pionniers, jusqu'à ce que Todd tue son bourreau...

Réalisé par

7.2 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

1873, en Arizona. Todd est un blanc élevé par les Comanches depuis l’enfance. Il est considéré et se comporte comme un Indien. Poursuivi par le shérif Bull Harper et ses frères, Todd tue trois d’entre eux avant d’être capturé par le shérif.

Le shérif et son prisonnier rejoignent une caravane de pionniers, qui sont choqués par la violence avec laquelle Harper traite Todd. L’Indien profite d’un moment d’inattention du shérif pour le tuer.

Lorsque la caravane est attaquée par les Apaches, les quelques jeunes survivants doivent faire confiance à Todd pour les guider en territoire hostile.

Le contexte

Richard Widmark

Une autre odyssée en milieu hostile. C'est James Stewart qui ouvre la route, à cheval, en bateau ou en chariot. Et c'est le grand Anthony Mann qui filme.

Delmer Daves

Parce que c'est un des meilleurs films de John Ford, qui est un des plus grands réalisateurs de western. Il y traite des relations complexes entre Blancs et Indiens.

LE CARREFOUR DE LA MORT

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS