Bande Annonce de LA DERNIÈRE CIBLEDécouvrez la bande Annonce de LA DERNIÈRE CIBLE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1496/fond/1496_w_500.jpg
Buddy Van Horn
Clint EastwoodEvan C. KimLiam NeesonPatricia ClarksonDavid HuntJim CarreyMichael CurrieMichael GoodwinAnthony CharmotaDarwin Gillett

LA DERNIÈRE CIBLE

88 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Buddy Van Horn.

Casting : Clint Eastwood, Evan C. Kim, Liam Neeson, Patricia Clarkson, David Hunt, Jim Carrey, Michael Currie, Michael Goodwin, Anthony Charmota. Darwin Gillett

Synopsis : Enquêtant sur la mort du rocker Johnny Squares, l’inspecteur Harry rencontre Peter Swan, un réalisateur de films d’horreur particulièrement sanglants qui venait de diriger la victime sur le tournage d’un clip. Après l’assassinat de Molly Fisher, une critique opposée au cinéaste, Harry découvre une liste de noms inscrits sur le corps d’une nouvelle victime. En tête de cette liste : Squares et Fisher...

Scénario : Steve Sharon.
Musique : Lalo Schiffrin.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, super-flics.

à partir de

7.99
voir ce film

C’est en 1971 que le personnage de l’inspecteur Harry fait son apparition sur les écrans américains. Initialement destiné à Paul Newman, le rôle revient à Clint Eastwood après que le scénario, passé de mains en mains – dont celles de Frank Sinatra –, n’échoue sur les étagères de la Malpaso Company, la société de production fondée par Eastwood en 1968. Malpaso : « Mauvais pas » en espagnol !

En ce début des années 1970, le comédien est déjà une vedette, grâce aux 217 épisodes de la série-western Rawhide, diffusés entre 1959 et 1965, et à la fameuse trilogie sergioleonienne : Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la Brute et le Truand.

On l’avait également vu en shérif injustement accusé de meurtre dans Pendez-les haut et court et en shérif, adjoint et têtu, débarquant au cœur de la Grosse Pomme dans Un shériff à New York, sa première rencontre avec Don Siegel. Après avoir été amoureux de Jean Seberg dans la Kermesse de l’Ouest, et mercenaire sous la coupe d’une fausse nonne et vraie prostituée – alias Shirley Mac Laine – dans Sierra torride – deuxième rencontre avec Don Siegel –, on le retrouve en soudard nordiste lâché au milieu d’un pensionnat de jeunes filles sudistes dans les Proies ­– troisième rencontre avec Don Siegel – et enfin, en disc-jockey confronté à une admiratrice particulièrement envahissante dans Un frisson dans la nuit, sa première réalisation.

Le 23 décembre 1971, sort donc sur les écrans américains L’Inspecteur Harry, le premier film de la série. Il est signé Don Siegel et son succès donnera naissance à Magnum Force, en 1973, L’Inspecteur ne renonce jamais en 1976, Sudden Impact/Le retour de l’inspecteur Harry en 1983 et à La Dernière cible en 1988.

Clint Eastwood ne revint dans la peau de l’expéditif inspecteur Harry qu’au terme d’un arrangement avec les patrons de la Warner qui, en échange, avaient accepté de produire Bird, le nouveau projet du comédien-cinéaste, présenté à Cannes en mai 1988, deux mois avant la sortie américaine de la Dernière cible.

La Dernière cible est un film de Buddy Van Horn, qui entama sa carrière en 1951, à l’âge de 22 ans mais, attention, pas comme réalisateur, comme cascadeur ! Ainsi, sans le savoir, vous avez déjà vu Buddy Van Horn – parfois rebaptisé Wayne Van Horn – dans Prince Vaillant d’Henry Hathaway, Le Tour du monde en 80 jours de Michael Anderson, Spartacus de Stanley Kubrick, Major Dundee de Sam Peckinpah et dans d’innombrables épisodes de célèbres séries télévisées, telles que Bonanza ou Zorro.

C’est en 1954, sur le tournage de Madame de Coventry – un film américain d’Arthur Lubin reprenant une légende du 11e siècle britannique – que le cascadeur rencontre, dans le rôle d’un rebelle saxon, un débutant nommé Clint Eastwood, que l’on avait entraperçu, la même année, dans la Revanche de la créature, de Jack Arnold.

Ce n’est que treize ans plus tard que les deux hommes se retrouvent sur le tournage d’Un shériff à New York. Il faut croire que le courant passe, puisque Van Horn devient le cascadeur attitré d’Eastwood, comme il fut longtemps, et entre autres, celui de Gregory Peck. On les retrouve donc aux génériques d’une trentaine de films, de la Kermesse de l’Ouest à Gran Torino, en passant par Sierra torride, les Proies, Un monde parfait, Space Cowboys, sans oublier, bien sûr, les quatre premiers films de la saga Inspecteur Harry. Parfois, le cascadeur devient comédien, ce fut le cas dans l’Homme des hautes plaines et dans Pale Rider.

En 1980, Clint Eastwood pousse son camarade à passer de l’autre côté de la caméra pour ça va cogner, suite – relativement mineure – de Doux, dur et dingue, la comédie bouffonne et à succès que la star venait de produire et de tourner sous la direction de James Fargo. Malgré l’échec de ce coup d’essai, huit ans plus tard le comédien fait à nouveau appel à lui pour cette cinquième aventure d’Harry Callahan aux prises, cette fois, avec le monde merveilleux des médias et du cinéma de série Z.

L’année suivante, Buddy Van Horn réalise son troisième film, Pink Cadillac, dans lequel son copain Clint devra se lancer à la poursuite d’une femme faux-monnayeur – doit-on dire fausse-monnayeuse ? – en cavale avec son bébé et la superbe Cadillac rose de son mari, un psychopathe extrémiste d’extrême droite.

Sachez, enfin, qu’en 2002, Buddy Van Horn reçut un Taurus Honorary Awards, nouvelle distinction inaugurée l’année précédente et récompensant les plus grands cascadeurs d’Hollywood, doublée d’une œuvre caritative venant en aide aux familles de cascadeurs blessés dans l’exercice de leur rude métier.

Vue d'ensemble sur la saga

Mr Orange: Je confesse, je n'avais jamais vu un seul film de la saga, d'où un rattrapage intensif. C'est donc un avis de regard tout frais et non celui d'un fan de la première heure. Points faibles de la saga: 
- les méchants sont pas très crédibles, que ce soient les punks ...

Lire la suite
7
TheMrOrange

Une dernière itération assez étrange : au début je pensais m'être trompé de film tellement il est similaire à Sudden Impact. Un bon film d'action, caustique mais probablement sur la fin car moins irrévérencieux. Critique du journalisme mais le mélange à l'eau de rose ...

Lire la suite
7
oncletom

BULLET

Le film vaut le détour pour les quelques bonnes répliques qui font sourire, l'humour potache de Callahan, Les coups de flingues comme dans un bon vieux western et surtout pour sa course de bagnole dans les rues de San Francisco mais je n'en dis pas plus parce que ça pourrait ...

Lire la suite
7
Ramblinrose
A voir également
Affiche du film BATMAN BEGINS

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE CHOC DES TITANS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES INSOUMIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BODYGUARD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés