LA FÊTE À HENRIETTE (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 €
Parce que Jeanson et Duvivier se moquent gentiment du cinéma
Comédie - 1952 - France - 105 MIN - VF - HD - Tous publics
Ils sont deux. Ils sont scénaristes. Leur dernier projet a été refusé et ils cherchent à écrire une histoire qui corresponde aux exigences du moment. L'un veut une romance souriante, à l'eau-de-rose, l'autre une sombre intrigue, avec coups de feu et passion maudite. Au fur et à mesure de leur conversation, s'ébauche, se fait et se défait l'histoire d'Henriette, une cousette parisienne dont la fête tombe un 14 juillet et qui hésite entre deux prétendants, l'innocent Robert, son ami d'enfance, et le mystérieux Maurice...

Réalisé par

7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Censuré sur un film, deux scénaristes s’attaquent à une nouvelle histoire. De l’imagination d’un auteur enthousiaste et d’un autre cynique naissent des personnages et des situations qui parfois se contrarient et reviennent en arrière. Ce film audacieux qui prétend s’écrire en même temps qu’il se voit, a été conçu par Julien Duvivier et écrit par le cinéaste avec la complicité d’Henri Jeanson.

C’est La fête à Henriette sorti en 1952, un film du grand cinéaste un peu négligé par les cinéphiles barbus. Les deux scénaristes sont incarnés par Henri Crémieux le soucieux et Louis Seigner l’émerveillé. Le couple du film par la gracieuse Dany Robin et l’ambigu Michel Auclair. Mais il y a aussi Carette, Saturnin Fabre, Odette Laure, Paulette Dubost et la capiteuse allemande Hildegarde Knef.

Tout ça dans le Paris de Duvivier et dans une oeuvre charmante qui fait rêver éveillé.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Louis Seigner

Woody Allen réalise le fantasme idéal de la spectatrice éplorée: son héros descend de l'écran. Dés lors c'est le chaos dans la fiction, dans la réalité et à Hollywood.

Julien Duvivier

Bel exemple de maestria d'un film qui joue sur ses variantes de récit. Et si... les choses s'étaient passées autrement. Avec un scénario écrit par deux brillants acteurs-auteurs-réalisateurs, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri.

LA VÉRITÉ DE HENRI-GEORGES CLOUZOT (1960)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS