Bande Annonce de LA FILLE SUR LE PONTDécouvrez la bande Annonce de LA FILLE SUR LE PONT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2840/fond/2840_w_500.jpg
Patrice Leconte
Daniel AuteuilVanessa ParadisClaude AufaureFarouk BermougaIreneKusakMonsieur LoyalFrédéric PflugerMireille Mosse

LA FILLE SUR LE PONT

88 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Patrice Leconte.

Casting : Daniel Auteuil, Vanessa Paradis, Claude Aufaure, Farouk Bermouga, Irene, Kusak, Monsieur Loyal, Frédéric Pfluger. Mireille Mosse

Synopsis : Alors qu’elle s’apprête à se suicider en sautant dans la Seine, Adèle est abordée par Gabor, un lanceur de couteau professionnel. Après avoir plongé pour la sauvée, il lui propose de devenir sa partenaire, eu égard à son manque d’envie de vivre. Elle finit par accepter et reprend bientôt goût à la vie. Mais un jour, sa mélancolie chronique reprend le dessus...

Scénario : Serge Frydman.
Pays : France
Tags : Comédie, Gens du spectacle, Sans couleurs, Une ville : Paris, Couples français, Jeunes français, Ainsi Pont Pont Pont.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Malgré l’échec de Une chance sur deux, le film que venait de tourner Patrice Leconte avec Jean-Paul Belmondo, Alain Delon et Vanessa Paradis, le producteur, Christian Fechner, grand fan de la comédienne, accepta de produire la Fille sur le pont, le 16e long métrage du cinéaste. Il avait déjà tourné pas mal de comédies, comme les Vécés étaient fermés de l’intérieur, les Bronzés ou Viens chez moi, j'habite chez une copine, mais aussi des œuvres moins légères et parfois plus sombres, telles que Tandem, Monsieur Hire, le Mari de la coiffeuse ou Ridicule, Palme d’or à Cannes, César du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Quand fut achevé le scénario de la Fille sur le pont, écrit pour Vanessa Paradis, dont une photo en noir et blanc ornait le bureau du scénariste Serge Frydman, Patrice Leconte l’adressa au seul comédien pouvant, d’après lui, jouer le rôle de ce lanceur de couteaux, Jean-Pierre Marielle, qu’il avait dirigé, cinq ans auparavant, dans le Parfum d’Yvonne. Et bien non, après lecture, le comédien déclina l’offre, expliquant qu’il ne voulait pas être « un vieux de plus dans la carrière de Vanessa Paradis », faisant ainsi allusion à Bruno Cremer dans Noce blanche, à Gérard Depardieu dans Elisa, et à Belmondo et Delon dans Une chance sur deux. « J’étais effondré », se souvient le réalisateur dans ses entretiens avec le journaliste Hubert Prolongeau, paru chez Calmann-Lévy, au printemps 2011, sous un titre mensonger : J’arrête le cinéma.

Heureusement, dès la nuit blanche suivante, Patrice Leconte, change complètement son fusil d’épaule et pense à un acteur, presque 20 ans plus jeune que Marielle, Daniel Auteuil, qui accepta immédiatement.

Voici donc la Fille sur le pont avec Daniel Auteuil, qui y gagna le César du meilleur acteur, et Vanessa Paradis, qui ouvre le film avec une scène de presque huit minutes, tournée en une seule prise et à l’issue de laquelle le réalisateur eut les larmes aux yeux. Au montage, lorsqu’on lui conseilla de raccourcir cette scène, il refusa tout net, affirmant : « Si les gens quittent la salle au cours de ces huit premières minutes, c’est que notre film n’est pas pour eux. »

Tourner en noir et blanc s’imposa très tôt à Patrice Leconte qui, jusqu’ici avait toujours tourné ses films en couleur. Le monde du music-hall est tellement coloré qu’il attendait du noir et blanc qu’il le rende « plus singulier et plus gonflé », comme il l’expliqua à Hubert Prolongeau, dans son livre d’entretiens. Avec le directeur de la photographie, il fit plusieurs essais afin d’obtenir le noir et blanc extrêmement contrasté qu’il voulait, en tournant avec de la pellicule négative couleur, développée sur de la pellicule son. D’où ces blancs si lumineux, et ces noirs si profonds. Très fier, Patrice Laconte aime à rappeler que les frères Coen, avant de réaliser – en noir et blanc – The Barber : l'homme qui n'était pas là, demandèrent à visionner son film.

Alors que Christian Fechner accepta sans problème le noir et blanc, les chaînes de télévision, coproductrices du film, refusèrent catégoriquement. Après de longues discussions, Leconte, qui ne voulait pas céder, dut s’engager à leur livrer une copie couleur... qui, finalement, ne sera jamais diffusée.... sauf dans les salles de cinémas sud-coréennes !

Premier film du réalisateur tourné en noir et blanc, la Fille sur le pont est également son premier film sans musique originale, mais avec une multitude d’œuvres préexistantes, plus ou moins connues et choisies avec soin. Ainsi, avez-vous peut-être repéré la chanson de Marianne Faithfull, Who Will Take My Dreams Away ? que le cinéaste avait découvert, quatre ans plus tôt, sur le générique de fin de la Cité des enfants perdus, de Caro et Jeunet. En sortant de la salle il acheta le CD et l’utilisa, dès qu’il le put.

Le scénariste, Serge Frydman, qui avait déjà travaillé avec Patrice Leconte sur les Grands ducs et Une chance sur deux, avait été, une dizaine d’années plus tôt, le dialoguiste de Chambre à part, la comédie de Jacky Cukier, avec Michel Blanc, Jacques Dutronc et Lio. En 2009, il participera au scénario de Welcome, le film de Philippe Lioret, un cinéaste qui avait entamé sa carrière comme ingénieur du son, alors que, dans les années 1980, Serge Frydman avait débuté comme assistant-réalisateur, entre autres d’Elie Chouraqui sur Paroles et musique.

Après la Fille sur le pont, Daniel Auteuil devait retrouver Juliette Binoche dans la Veuve Saint-Pierre, sous la direction d’Alain Corneau. Finalement, celui-ci changea d’avis et abandonna le projet que les producteurs proposèrent immédiatement à Patrice Leconte qui, après avoir fait repousser le tournage d’un an, dirigea donc Daniel Auteuil, pour la deuxième fois.

"Qu'est-ce que vous attendez, là ? Que l'eau monte ?"

Alors que le cinéaste semble s'être perdu dans des productions pitoyables, il est bon de se souvenir que Patrice Leconte fut un cinéaste très talentueux, un formidable conteur d'histoires. Ici, nous avons affaire à une rencontre. La rencontre, sur (et sous) un pont parisien, ...

Lire la suite
8
SanFelice

Revenu de l'échec immérité de «1 chance sur 2», Patrice Leconte retrouve Vanessa Paradis et nous offre un conte moderne sur la chance. Une fois de plus Patrice Leconte surprend. Lui qui débuta avec des comédies débridées («Les WC étaient fermés de l'intérieur», «Les ...

Lire la suite
7
RemyD

Pourquoi faire plus compliqué?

Dès la première séquence, j'ai su que ce film allait me plaire. Vanessa Paradis, si belle et touchante. Un jeu juste, parfait. Une lumière, magique. Ces histoires de chance et de mal chance, c'est bon, on a donné maintes et maintes fois. Mais on ne résiste pas au jeux de ...

Lire la suite
9
NoomYenoh
le contexte
A voir également
Affiche du film MR 73
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film 36 QUAI DES ORFEVRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RUE DES PLAISIRS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FRANTIC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés