LA GRANDE ÉVASION

Bientôt disponible
Pour la dernière fois ou Bogart ne figure pas en tête d'affiche mais aprés Ida Lupino
Policier / Suspense - 1947 - Etats-Unis d'Amérique - 96 MIN - Tous publics
Tout juste sorti de prison, le gangster Roy Earle accepte de préparer un nouveau coup. Il n'a pas confiance en ses associés mais il a besoin de l'argent pour aider Velma, la jeune femme handicapée dont il tombe amoureux.

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Le gangster Roy Earle sort de prison mais découvre que sa grâce a été achetée. Il doit désormais organiser un nouveau coup. Il n’a pas confiance dans ses nouveaux complices, qu’il juge inexpérimentés, mais prend sous sa protection Marie, la femme qui se trouve avec eux.

Earle tombe amoureux de Velma, une jeune fille souffrant d’un pied bot. Il repousse les avances de Marie et doit trouver de l’argent pour l’opération de Velma.

Earle et ses complices mettent leur plan à exécution. Le hold-up a lieu mais rien ne se passe comme prévu.              

Le contexte

Ida Lupino

Parce que 8 ans après "La Grande évasion", Roual Walsh reprenait la même histoire et l'adaptait sous la forme d'un western.

Raoul Walsh

Après "Scarface", les retrouvailles de Brian de Palma et Al Pacino pour une histoire de gangster sur le retour qui ressemble à celle de "La Grande évasion".

LE GRAND COUTEAU

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS