LA GRANDE MAFFIA

Bientôt disponible
Parce que Francis Blanche y incarne Modeste Miette, employé à la banque Rotfeller
Comédie - 1971 - France | Italie - 90 MIN - Tous publics
Un employé de banque devient un chef de la Maffia après qu'on lui ait implanté le coeur d'un truand mort dans un hold-up. Il organise le cambriolage de sa propre banque le jour de son mariage avec une des ses collègues. Mais un accident vient perturber ses plans et provoque une seconde crise cardiaque ...
2.9 / 10
2.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Patrick Fabre
Patrick Fabre
CHRONIQUEUR

Attention : La grande maffia de Philippe Clair va vous faire plonger dans l’univers comique français des années 70. Un voyage dans le temps haut en couleur complètement foldingue dans lequel on retrouve quelques grandes figures du cinéma et du cabaret de l’époque comme Francis Blanche, Sim ou Michel Galabru.

L’histoire, si l’on peut dire, est simple. Du moins son point de départ. A savoir le directeur d’une banque sur le point d’être cambriolé est victime d’une crise cardiaque. On lui greffe le cœur du parrain de la maffia qui devait l’attaquer. Après quoi… ça se complique.

La grande maffia est l’exemple même du cinéma de Philippe Clair, réalisateur de comédie tellement loufoques ou fumistes qu’elles en deviennent totalement surréalistes. D’autant qu’au milieu de nos comiques troupiers français, on retrouve l’Italien Aldo Maccione, alias Aldo la classe, Sydney Chaplin, fils de Charlot, Chantal Nobel, future vedette de la série Châteauvallon, Dominique Zardi, le second couteau du cinéma français, ou encore le clown Achille Zavatta. 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver TAIS-TOI QUAND TU PARLES (Un autre film de Philippe Clair, car ils sont unique en leur genre) ou encore C'EST PAS PARCE QU'ON A RIEN À DIRE QU'IL FAUT FERMER SA GUEULE... (Une autre comédie de braquage à la française).

Réalisé par