Bande Annonce de LA GUERRE DE L'OMBREDécouvrez la bande Annonce de LA GUERRE DE L'OMBRE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2321/fond/2321_w_500.jpg
Kari Skogland
Ben KingsleyJim SturgesKevin ZegersNathalie PressRose McgowanDavid PierceGerard JordanLaura HughesMichael McelhattonTom CollinsWilliam HoustonAl WhiteConor MacneillOscar Hrats

LA GUERRE DE L'OMBRE

113 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Kari Skogland.

Casting : Ben Kingsley, Jim Sturges, Kevin Zegers, Nathalie Press, Rose Mcgowan, David Pierce, Gerard Jordan, Laura Hughes, Michael Mcelhatton, Tom Collins, William Houston, Al White, Conor Macneill. Oscar Hrats

Synopsis : Dans le Belfast de la fin des années 80, Martin McGartland, 22 ans, est un petit délinquant qui est recruté par le MI5, service secret anglais, pour infiltrer une cellule de l’Armée Républicaine Irlandaise. Sa parfaite connaissance du milieu comme sa violente antipathie à l’égard de l’IRA font de lui un homme idéal aux yeux de Fergus qui le convainc de se lancer dans cette mission périlleuse. Martin commence alors à mener une double vie car il sait que, s’il se fait prendre, sa famille et sa petite amie Lara, seront en danger. Ses choix deviennent de plus en plus difficiles. Les choses se gâtent quand il décide soudain de raccrocher et que ses employeurs anglais menacent de le dénoncer.  

Scénario : Nicholas Davies.
Musique : Ben Mink.
Pays : Canada | Royaume-Uni
Tags : Policier / Suspense.

Film pas encore disponible

En anglais, La guerre l’ombre s’appelle Fifty Dead Men Walking ce qui veut littéralement dire « Cinquante hommes morts qui peuvent encore marcher » ou plus clairement « cinquante morts-vivants ». Ce titre fait référence aux hommes que le héros estime avoir sauvés par ses activités de contre-espionnage. Le film s’inspire de l’histoire vraie de Martin McGartland qui a été informateur pour le compte des services secrets britanniques dans les années 80/90 et qui se faisait connaître sous le nom d’Agent Carol. Il a raconté son expérience dans un best-seller que la réalisatrice canadienne Kari Skogland a décidé de porter à l’écran. Cette spécialiste de la télévision est surtout réputée pour avoir participé aux séries Queer as Folks et The L Word. Au cinéma, on lui doit notamment Appel au meurtre, thriller avec Wesley Snipes en vedette qu’elle a signé en 2001. La cinéaste a souhaité ne prendre parti pour aucune des forces en présence afin de brosser le portrait d’un délinquant qui va gagner en maturité au fil de son expérience de « taupe ». Plutôt que de livrer une adaptation linéaire du livre, elle a choisi de prendre des passages qui lui paraissaient particulièrement évocateurs de la vie du héros.
Son but était de réaliser un thriller d’espionnage et une histoire d’amour dans un contexte historique mouvementé. Afin de se familiariser avec son sujet, elle a vécu à Belfast avant le tournage et a rencontré de nombreux Irlandais et Britanniques qui lui ont confié leurs souvenirs de l’époque. Elle a aussi souhaité que Jim Sturgess, qui interprète McGartland, s’immerge dans la vie locale de façon à maîtriser l’accent de son personnage. Le jeune comédien anglais venait de tourner Las Vegas 21 de Robert Luketic dans lequel il interprétait un Américain et a donc dû beaucoup travailler sa diction. Pour cela, il a passé six semaines à Belfast avec Kevin Zegers, l’un de ses partenaires du film. Tous deux ont profité de l’occasion pour pratiquer leur accent dans divers lieux festifs. Zegers raconte qu’il a su que sa diction était au point quand il a pu pénétrer dans un pub et passer pour un Irlandais lorsqu’il passait sa commande. Guerre de l’ombre a été présenté au Festival de Toronto en 2008.

Kari Skogland n’a jamais rencontré Marin McGartland qui vit toujours caché bien qu’il ait écrit deux livres sur ses aventures. Elle devait s’en remettre à l’éditeur de l’ancienne « taupe » pour entrer en contact avec lui. Leurs rendez-vous téléphoniques étaient souvent impromptus. McGartland a fini par voir un premier montage du film et n’a guère apprécié que sa haine de l’IRA ne soit pas davantage soulignée et que la réalisatrice se soit montrée amicale avec certains membres de l’Armée Républicaine Irlandaise qui ont accepté de lui raconter leur version des faits.
Furieux de voir les libertés que la cinéaste a prises avec son histoire, il a demandé plusieurs changements. Une voix-off replace notamment les événements dans leur contexte. Quelques scènes ont été coupées et il a insisté pour des cartons explicatifs avertissent le public que certaines séquences et personnages sont purement fictifs. Il a cependant accepté que son nom soit utilisé par la production et a apprécié la performance de Jim Sturgess qu’il juge criante de vérité. Il aurait finalement été satisfait de la version finale de Guerre de l’ombre.
Les producteurs craignaient des réactions vives de la population irlandaise qui a beaucoup souffert pendant cette période. Contre toute attente, les habitants des quartiers de Belfast dans lesquels le tournage s’est déroulé ont été très coopératifs. Le principal problème de l’équipe de décoration est venu des fenêtres. En effet, le double vitrage n’existait pas dans les années 80 alors qu’il est très visible aujourd’hui. Il a donc fallu que les décorateurs se livrent à un gros travail d’habillage des croisées qui apparaissent à l’écran. Deux anciens militaires ont conseillé Kari Skogland pour l’élaboration des scènes de poursuites dans les rues de la ville. Certains habitants ont été troublés par ces passages qui leur rappelaient de mauvais souvenirs. Un gamin a même lancé une pierre à Jim Sturgess en le traitant de traître ce qui est d’autant plus étonnant qu’il était bébé au moment des événements. La scène la plus douloureuse pour l’acteur a cependant été celle de l’ambulance. Il était réellement attaché sur son brancard et claquait des dents de froid tandis que les techniciens des effets spéciaux le recouvraient de faux sang collant. Sir Ben Kingsley, qui interprète Fergus, a aussi souffert pendant cette séquence où il avait peur de tomber du véhicule. Il reconnaît avoir vraiment regretté que la scène ne soit pas tournée en images de synthèses.
Fergus n’a jamais existé. Il est un mélange de plusieurs agents que McGartland a rencontrés au cours de sa carrière. Sir Ben Kingsley a connu Belfast en 1999 pour avoir été invité à un festival à cette époque. S’il avoue fait peu de recherches pour mettre au point sa composition, ses souvenirs de ce voyage marquant lui ont été d’une grande utilité pour se mettre en condition. Jim Surgess et lui ont notamment passé beaucoup de temps à contempler les fresques qui évoquent la guerre sur les murs de la ville.

Une violente plongée dans l'irlande occupée au travers d'un casse cou qui va devenir un agent double (IRA-Angleterre). Le réalisme des scènes est assez percutant, agrémenté par des extraits documentaires de la situation du pays. Le début du film est assez jouissif avec ce ...

Lire la suite
8
Sandman

Sans titre

Fifty dead men walking est hélas rendu en français par un titre plat, sans aucun respect pour ce tout qui ressort de cette périphrase. L'évocation du parcours de Martin McGartland est comme banalisée par un titre pauvre, déjà vu, « La guerre de l'ombre ». Belle entrée ...

Lire la suite
7
sinemaze

Un thriller qui montre bien les rouages de l'IRA et la situation explosive de l'Ulster dans les années 80. Le récit fonctionne comme un film d'espionnage avec une taupe, des soupçons, ... . Je trouve cependant dommage que dans la deuxième partie l'auteur décide de prendre ...

Lire la suite
7
Ygor Parizel
A voir également
Affiche du film PRESIDENT D UN JOUR (DAVE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film RED ROAD

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DRIVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MENSONGES D ETAT

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés