LA LIGNE DE FEU

2020
137 mn
Pour découvrir le phénomène des nouveaux blockbusters de propagande russe
Disponible à la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés

Octobre 1941. Les troupes du IIIe reich se rapprochet de Moscou. L'armée rouge envoie les cadets de l'école militaire de Podolsk pour les contrer en attendant l'arrivée des renforts. Le combat va durer douze jours...


Disponible à la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés
Guerre / Western
Russie
Tous publics
VM - HD
1 min avant
2 min après
Les + de filmo

A chaque cinématographie sa version de l'héroïsme. En Russie depuis le début des années 2010, elle passe par un retour aux films de guerre . Au cinéma de propagande aussi. La ligne de feu est un de ses exemples les plus probants. 

Le point de départ du film de Vadim Shmelyov est authentique : en 1941, le IIIe Reich lance l'opération Barbarossa, nom de code de son assaut surprise sur l'URSS. Pour défendre Moscou, l'armée rouge fait appel aux 3.500 cadets de l'école militaire de Podolsk pour bloquer les troupes allemandes pour laisser le temps aux renforts d'arriver. Ce mini-siège durera six jours, un tiers des soldats en herbe survivra. 

La ligne de feu enjolive les choses pour faire la part belle au patriotisme nationaliste mais aussi aux  grands axes des films de guerre, qu'ils soient personnages génériques à l'ancienne ou mise en scène plus moderne (l'influence d'Il faut sauver le soldat Ryan est reconnaissable dans les scènes d'action), mais surtout une débauche de moyens dignes d'un blockbuster hollywoodien. De quoi laisser dubitatifs les historiens qui se pencheraient sur les faits, mais surtout impressionner quiconque en quête de grand spectacle.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA BRIGADE DES 800 (L'équivalent chinois, avec d'aussi gros moyens, et tout aussi spectaculaire, de "La ligne de feu".) ou encore LA BATAILLE DE LENINGRAD (Un autre blockbuster russe revenant sur les évènements de 1941).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné