Bande Annonce de LA LOI DU MARCHEDécouvrez la bande Annonce de LA LOI DU MARCHE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7812/fond/7812_w_500.jpg
Stéphane Brizé
Karine de MirbeckMathieu SchalerVincent LindonCatherine Saint-BonnetNoël MairotRoland ThominXavier MathieuYves OryFrançoise AnselmiGuillaume DrauSalima Tolibou

LA LOI DU MARCHE

88 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Stéphane Brizé.

Casting : Karine de Mirbeck, Mathieu Schaler, Vincent Lindon, Catherine Saint-Bonnet, Noël Mairot, Roland Thomin, Xavier Mathieu, Yves Ory, Françoise Anselmi, Guillaume Drau. Salima Tolibou

Synopsis : Un chômeur quinquagénaire va de stage en stage sans parvenir à retrouver du travail. L'absence de revenus commence à poser problème, d'autant qu'il faut payer les études de son fils, handicapé. Il entreprend de mettre en vente un mobile-home qu'il possède au bord de la mer. Après nombre de démarches, il finit par trouver un emploi de vigile dans un supermarché. Sur place il est confronté à la dureté des temps: tous les moyens sont bons pour licencier le personnel. Une caissière qui a perdu son emploi se suicide. Quand une autre se retrouve sur la sellette, notre homme n'écoute que sa conscience...

Scénario : Olivier Gorce, Stéphane Brizé.
Pays : France
Tags : Drame, Pauvres de nous, Travailleurs, travailleuses, Festival de Cannes, César, Au supermaché, Au boulot.

à partir de

10.99
voir ce film

L’ouverture de La Loi du marché est spectaculaire tant elle semble banale. Que voit-on ? Un quinqua, chômeur de son état, en conversation avec un agent du Pôle emploi.  Tout le film va se dérouler ainsi, par saynètes successives, saynètes  qui finissent par former un tout. L’ensemble se déroulant autour du personnage interprété par Vincent Lindon…

Celui-ci est tiraillé entre deux exigences incompatibles. Celle de trouver du travail, ce qui n’est pas une sinécure quand on a passé le cap des cinquante ans, et celle de conserver un minimum de dignité. L’épilogue, qu’il serait criminel de révéler ici, montre que la question n’est pas des plus faciles à résoudre…

Le film n’est pas militant, il ne revendique rien de façon frontale, mais il appuie là où ça fait mal. Son premier mérite est de mettre en lumière un lien immatériel, qui reste le plus souvent confus, cette interaction entre la façon dont nos sociétés s’organisent et la vie quotidienne de ceux qui en font partie. Ken Loach n’aurait pas renié le film…

Si le film est essentiel quant au fond, sa séduction réside aussi dans sa forme, cette façon brute, brutale même, radicale en tous cas, de filmer les êtres, en faisant mine de gommer tout effet de mise en scène. Ce qui n’est évidemment pas le cas, puisque le filmage est en plein accord avec la nudité des personnages. Pour rester cohérent Stéphane Brizé a confié l’image à un directeur de la photo davantage enclin à travailler sur des documentaires. Et il a veillé à ce que Lindon soit le seul comédien professionnel de l’aventure. Tous les autres protagonistes étant des amateurs, qui souvent exercent pour de bon la profession qui est la leur à l’écran.

D’où ces parfums de vérité, comme dit Claude Lelouch, au demeurant un grand admirateur du travail de Brizé, des parfums entêtants que le cinéma nous offre rarement de humer. Avant La Loi du marché, Stéphane Brizé a fait deux autres films avec Vincent Lindon, Mademoiselle Chambon, soit l’attirance impossible d’un maçon dans une petite ville de province pour l’institutrice de ses enfants, et Quelques jours de printemps, qui met en lumière l’amour d’un fils pour sa mère qu'il doit aider à mourir. La performance du comédien est remarquable, de plus en plus à l’économie, quand les regards, les soupirs, la démarche priment sur les mots et les rendent caducs.

Mais tout autant que les êtres de chair et de sang, il est un acteur essentiel qui pourtant passe inaperçu, c’est le décor. Un décor quotidien auquel notre regard n’accroche plus, ce qui en dit long sur le rétrécissement de notre horizon. Les zones industrielles, les centres commerciaux, les supermarchés… Autant de lieux où la dictature de l’immédiat efface le rêve. Des lieux que le cinéma des années 2000 met de plus en plus souvent au cœur de ses fictions. Que ce soit dans Jamais de la vie en 2014, où Olivier Gourmet campe un vigile au bout du rouleau, dans Qui vive toujours en 2014, qui met en scène un mec de banlieue rêvant de promotion sociale, ou dans Discount encore en 2014, où les employés d’un supermarché se muent en robins des bois modernes.

Une époque formidable ...

J'aime le cinéma "vrai", cet hyper-réalisme qui peut pousser certains à grogner d'ennui et à bailler à s'en décrocher la mâchoire. Les frères Dardenne, par exemple, exercent un genre de fascination sur moi, et après avoir été submergée d'émotion devant Deux jours, ...

Lire la suite
7
SmileShaw

Entretien avec un vampire

Je n’avais pas forcément envie de voir ce film dans l’immédiat mais l’occasion s’est présentée, enfin Brizé m’avait déjà plu avec Quelques heures de Printemps, et j’aime aussi beaucoup Vincent Lindon, donc je me suis finalement lancé sans trop connaitre d’ailleurs ...

Lire la suite
7
JimBo Lebowski

La famille Tabourdeau vivait "correctement" malgré l'infirmité de leur fils mais un beau jour Thierry le mari perd son emploi. La situation financière se dégrade très vite d'autant plus qu'à cinquante ans les places en entreprise se font encore plus rares. Les traites de ...

Lire la suite
7
Gérard Rocher
le contexte
A voir également
Affiche du film CHASSEURS DE DRAGONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TOUT ÇA... POUR ÇA ! (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DRIVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ÉPOUVANTAIL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés