LA MALADIE DE SACHS

1999
105 mn
Parce que selon Martin Winckler en personne, Michel Deville a adopté et non adapté son roman
Ce film n’est plus disponible

Bruno Sachs est un jeune médecin généraliste qui exerce à la campagne. Dans son cabinet ou en visite à domicile, il soigne toutes sortes de maladies, même celles qui ne sont pas répertoriées. Il se rend bien compte que la médecine n’a pas réponse à tout, et que chaque cas est particulier. A travers le regard de ses patients se dessine le portrait d’un homme qui a oublié ...

Ce film n’est plus disponible
Drame
France
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Dans la maladie de Sachs, le titre fait référence au nom du personnage interprété par Albert Dupontel. Il s’agit d’un médecin de province qui exerce son métier comme un sacerdoce, absorbant la souffrance de patients nombreux et variés, dont les maladies ne sont pas toujours répertoriées : quand une de ses consultantes s’excuse de ne pas être malade, il lui répond « oui, mais je vois que vous avez mal ».

Sa maladie à lui , c’est sa solitude, et aussi sa manie de consigner par écrit toutes ses observations. De fait, il est un témoin privilégié de la vie quotidienne des gens normaux. Et bientôt, on devine une analogie délibérée entre le médecin qui observe et l’écrivain qui comprend les hommes.

L’écriture a sur Sachs le même pouvoir libérateur que l’amour: en  tombant amoureux, le médecin devient écrivain en même temps qu’il se réalise en tant qu’homme à part entière. Encore une métaphore de la thérapie par l’art, encore un hommage du cinéma à la littérature, où l’image célèbre l’écrit comme un renvoi d’ascenseur. C’est tout naturel : Michel Deville, le metteur en scène, a une fois de plus adapté un roman.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ANNA M (Même situation , mais inversée: une jeune fille est persuadée qu'un médecin est amoureux d'elle.) ou encore QUI A TUÉ BAMBI ? (Mystère en milieu médical: une élève infirmière est subjuguée par un inquiétant médecin anesthésiste.).