La Montagne sacrée

Bientôt disponible
Fantastique / Horreur - 1974 - Etats-Unis | Mexique - 114 MIN - interdit aux moins de 12 ans

Laissé pour mort, un vagabond sosie du Christ est ressuscité par un petit monstre. Il escalade une gigantesque tour à l'intérieur de laquelle un maître alchimiste le reçoit et lui présente les chefs des sept planètes du système solaire. L'homme part alors pour la montagne sacrée de l'île du Lotus où vivent depuis 30.000 ans neuf sages immortels, afin de leur dérober le secret de leur immortalité. Le but final de l'aventure est d’aller les déloger de leur Montagne Sacrée afin de les remplacer. Mais cette quête hasardeuse mène à une illumination très inattendue...

7.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Un homme qui ressemble au Christ rencontre un initié qui le convainc d'aller à la recherche du secret de l'immortalité détenu par les neuf Sages de la Montagne sacrée. Sept grands maîtres représentant les autres planètes du système solaire l'accompagne.Réalisé en 1973 par Alejandro Jodorowsky, La Montagne sacrée constitue un sommet de l'art iconoclaste et carnavalesque. Abandonnez ici toutes les règles du cinéma classique. La Montagne sacrée est un film ésotérique et crypté, symbolique et naïf, mais surtout d'une inventivité visuelle constante. Ici, l'humanité se divise en trois camps : les grands dirigeants, milliardaires bouffons obsédés par le pouvoir et leur puissance d'érection, des masses qui ne surgissent que pour être programmées ou exterminées et surtout des monstres qui crachent, copulent et festoient. Ici, comme dans tous les films de Jodorowsky, le monde est un cirque, le lieu d'un banquet perpétuel. La Montagne sacrée, plus encore que El Topo et Fando y Lis, déploie le projet démiurgique de raconter la totalité du monde et de le déplier sept fois. Ainsi, les sept puissants de ce monde, à travers la description de systèmes imaginaires qui évoque les fables d'anticipation des années soixante-dix, incarnent tous une forme d'oppression économique, sociale, religieuse ou artistique. La Montagne sacrée, c'est à la fois une version hallucinée du Freaks de Browning, l'hyperbole rabelaisienne de Fellini Roma, du Bunuel psychédélique et un kaléidoscope de visions inouïes qui s'enchaînent comme autant de cauchemars surréalistes : la libération de Mexico rejouée avec des crapauds flanqués d'armures aztèques, des culs peinturlurés en batterie dont les empreintes dictent l'art du futur, des exécutions et des fusillades qui démembrent des corps mais ne font gicler que des fruits rouges, des écoles de guerre où l'on électrocute les bambins afin de cultiver en eux la haine de l'ennemi péruvien, des armes nouvelles (des croix, des statues de Boudha et autres Menora reconvertis en pistolets) capables de réconcilier guerres et religions, et partout, des cul-de-jattes, des hommes tronc, des fêtes profanes, des hommes qui ne pensent qu'à jouir de la vie et des masses opprimées. Bon film.

Contexte

Alejandro Jodorowsky

EL TOPO (1970)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service de téléchargement légal de films FilmoTV, regarder les meilleurs films sur vos supports préférés c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une plateforme multisupports : PC classique, application système Android, iPhone et tablettes, Numericable, smartTV, c'est selon votre envie ! Profitez de vos films d'horreur en abonnement VOD illimité ou de vos films policier à regarder en téléchargement légal. Pour cela consultez nos espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.