Bande Annonce de LA MORT DE LOUIS XIVDécouvrez la bande Annonce de LA MORT DE LOUIS XIV sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10872/fond/10872_w_500.jpg
Albert Serra
Bernard BelinIrène SilvagniJean-Pierre LéaudMarc SusiniPatrick d'AssumçaoAlain LajoinieJacques HenricOlivier CadiotVincenc Altaio I MorralFilipe DuarteJosé WallensteinPhilippe Crespeau

LA MORT DE LOUIS XIV

111 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Albert Serra.

Casting : Bernard Belin, Irène Silvagni, Jean-Pierre Léaud, Marc Susini, Patrick d'Assumçao, Alain Lajoinie, Jacques Henric, Olivier Cadiot, Vincenc Altaio I Morral, Filipe Duarte, José Wallenstein. Philippe Crespeau

Synopsis : Fin août 1715, Louis XIV a très mal à l'une de ses jambes. Dès lors, il est alité et ne quitte plus sa chambre. Ses médecins se montrent impuissants à juguler la douleur. La cour se presse au chevet du roi, dont les nuits sont agitées, alors que la fièvre le gagne. Il faut se résoudre à l'évidence: le roi se meurt. Lui-même n'est pas dupe. Il se résoud peu à peu à l'inéluctable...

Scénario : Albert Serra, Thierry Lounas.
Musique : Marc Verdaguer.
Tags : Drame, Politique / Histoire, Drame français, Avec un Roi ou une Reine, Avec Louis XIV.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

De tous les rois de France, c’est Louis XIV qui a régné le plus longtemps. Il est mort le 1er septembre 1715, à 77 ans, âge canonique s’il en est en ce XVIIIè siècle balbutiant. Ce qui fait que ses dernières années sont lugubres, et plus particulièrement les semaines où la gangrène le ronge, quand sur sa royale couche, il agonise entouré de courtisans poudrés et de médecins dépassés.

C’est cette déchéance que le réalisateur Albert Serra a voulu filmer. La caméra ne sort presque jamais de la chambre du roi, elle ne quitte pas non plus ce corps que la vie déserte. Le projet est incontestablement radical. La mort est lente et le film aussi. Mais pour qui sait le prendre en compte, le résultat est magnifique, l’image superbe et l’atmosphère irréelle.

Filmé dans une chambre aménagée à dessein du Château de Hautefort, en Dordogne, La Mort de Louis XIV est ainsi comme un requiem cinématographique, qui  au-delà des repères historiques précis, est aussi une envoûtante mise en scène de la mort au travail. C’est parfois extrêmement émouvant, et parfois le temps prend son temps. Ceux qui ont passé plusieurs journées au chevet d’un proche sur un lit d’hôpital savent de quoi il retourne. Mais le baroque subtil, l’épure picturale, la gravité lumineuse du film sont à ce prix.

Ce n’est pas une démarche d’historien qui a poussé Albert Serra, cinéaste catalan de son état, dont aucun film n’a jamais laissé indifférent, à se pencher sur le Roi-Soleil au moment où il s’éteint. Notre homme n’a pas l’âge de son héros, il n’avait que 41 ans au moment de la réalisation du film. Mais force est de reconnaître que la fin des grands hommes, ou plutôt des hommes symbole le passionne, puisque son film précédent, Histoire de ma mort, voyait expirer Casanova. Le cinéma de Serra n’est pas réaliste, il aime à affronter les mythes, à chatouiller les symboles. En l’espace de cinq longs métrages, outre le Roi de France, il a ainsi rendu visite à Casanova, à Don Quichotte et aux rois mages. Excusez du peu.

Louis XIV a rendu l’âme à Dieu à l’âge de 77 ans, on l’a dit. Jean-Pierre Léaud, lui, n’en avait que 72 au moment du tournage. Mais s’il n’est pas le roi-soleil du cinéma français, ce serait plutôt Depardieu, avec ses pleins et ses déliés, ses fulgurances et ses outrances, Léaud possède une aura. Depuis qu’il a crevé l’écran en gamin rebelle dans Les 400 coups, il est resté le symbole de la Nouvelle vague, autant dire du cinéma d’auteur Made in France. Et son autorité dépasse sa filmo, qui n’est pourtant pas diaphane. Voir mourir le roi, c’est aussi assister à la fin de Léaud, et de fait à celle d’un cinéma qui appartient aujourd’hui à l’Histoire.

Il est à parier que désormais ce sont les traits du comédien qui viendront se ficher dans nos mémoires quand on pensera au roi-soleil. Pourtant le cinéma n’a jamais boudé le monarque. On ne va pas faire la liste exhaustive des films qui l’ont mis en lumière, de La Prise du pouvoir par Louis XIV, de Rossellini à Saint-Cyr, de Patricia Mazuy. Mais que l’on nous permette d’évoquer Guitry qui incarne lui-même le roi à l’agonie dans Si Versailles m’était conté et en souligne l’effrayante solitude dans un palais déserté après que dix de ses seize enfants aient claboté en bas âge. Quel contraste avec le jeune éphèbe bondissant et rayonnant incarné par Benoit Magimel dans Le roi danse, de Gérard Corbiau. Entre les deux films, toute une vie…

Retiens ces lettres de noblesse

Une volonté évidente de Serra est de créer ce parallèle Jean-Pierre Léaud – Louis XIV. Soleil brûlant de la nouvelle vague, de sa naissance à sa mort, puis en errance, pour enfin lentement agonir, avec sa horde de fans autour de lui. Louis Léaud demande une dernière ...

Lire la suite
8
Lucid

Rires et Grognements

La représentation de l'Ancien Régime, dans le cinéma français, a l'habitude du ridicule: traditions obsolètes, monarques écartées de la réalité, peuple souffrant semblent sans cesse faire partie du tableau. Pire encore: ces films idéologiquement nauséabonds sont souvent ...

Lire la suite
9
TheFrenchJerk

L'ultime danse, macabre, du Roi Soleil

Un titre qui sonne comme un oxymore... "La Mort de Louis XIV". La mort du Roi Soleil. Comment le Soleil peut-il mourir ? D'ailleurs l'astre qui nous éclaire n'est pas mort, jusqu'à présent. Alors ce Roi ?... On songe au motet composé par l'un des ancêtres de Bach, Johann ...

Lire la suite
9
Anne Schneider
le contexte
A voir également
Affiche du film OUT 1 : EPISODE 2/8 DE THOMAS A FRÉDÉRIQUE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUT 1 : EPISODE 3/8 DE FRÉDÉRIQUE A SARAH (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HISTORIA DE LA MEVA MORT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DISCOURS D UN ROI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film OUIJA : LES ORIGINES

à partir de

4.99
 
Affiche du film IRIS

à partir de

4.99
 
Affiche du film LES TETES DE L EMPLOI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film REVENGER

à partir de

6.99
 
Affiche du film ABOUT RAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés