LA NOIRE DE...

Bientôt disponible
Parce que ce fut le premier long métrage de Sembène, et le premier africain tout court
Drame - 1967 - Sénégal|France - 65 MIN - Tous publics

Diouana, une jeune sénégalaise analphabète, travaille dans une riche famille française. Chargée de s’occuper des enfants, elle est mieux considérée que les autres employés et évite les tâches les plus ingrates.

Lorsque la famille, qui retourne en France pour les vacances, propose à Diouana de l’accompagner à Antibes, celle-ci est ravie de découvrir la métropole mais...

Les avis surSens Critique

Après Borom Sarret et Niaye, Ousmane Sembene continue sa description du Sénégal post-décolonisation, en nous emmenant cette fois en France: une jeune fille sénégalaise arrive, pense-t-elle, pour continuer à être la nounou des enfants de la famille qui l'embauchait à Dakar, ...

Lire la suite8Par Nicolas Montagne

En à peine plus d'une heure, Ousmane Sembene raconte la descente aux enfers d'une jeune sénégalaise dans son périple en France. D'abord engagée à Dakar comme gouvernante dans une famille française, Diouana sera vite confrontée à la désillusion quand cette famille lui ...

Lire la suite7Par JimAriz
De Sedar Senghor à Sembene, La Mémoire Sénégalaise

Dans le cadre d'un cycle intitulé "Liberté, Egalité, Fraternité?" au Forum des Images était programmé un film s'intitulant "La Noire de". Intrigué par ce titre dont je n'avais jamais entendu parler, je fus encore plus attiré par le nom de son réalisateur. Je n'étais pas ...

Lire la suite7Par Jack L'Eventreur

Réalisé par

7.2 / 10

Tags

Le contexte

Être noire et domestique. Au Texas, dans les années 60, les servantes noires font pour la première fois entendre leurs voix contre la ségrégation

Ousmane Sembene

Au début du 19ème siècle, l'histoire vraie d'une jeune africaine présentée comme une bête de foire au public parisien. Un réquisitoire contre le racisme.

LES TRIPES AU SOLEIL