LA PETITE VERTU

1968
86 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

1968
86 mn
Parce que figurent au générique dans des attributions différentes Michel Audiard, Claude Sautet et Claude Chabrol
Ferdinand, un jeune reporter photographe, rencontre un beau jour dans un bar une jolie fille, prénommée Claire. Ils engagent la conversation et se sentent attirés l'un par l'autre. Bien vite, Ferdinand s'éprend de cette jeune femme mystérieuse, qui pratique avec brio le vol à la tire...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Vertu. Nom féminin qui désigne la force morale avec laquelle l'être humain tend au bien, s'applique à suivre la règle, la loi morale. A contrario donc, une personne de petite vertu est quelqu’un qui n’a pas beaucoup de force morale. Et plus couramment, une femme de petite vertu désigne une femme légère voire une prostituée. Comme Claire, l’héroïne de La Petite vertu, troisième long métrage de Serge Korber sorti en 1968 et coécrit par Michel Audiard et Claude Sautet. Rien que ça !

C’est de Claire dont Ferdinand dit Fred tombe amoureux dans le film. Fred survit en photographiant les touristes à Paris et partage le studio de son patron Jules Polnick avec son ami François et sa future ex-maitresse Janine. Un jour il croise par hasard la route de Claire, jolie voleuse et prostituée à l'occasion. C'est le coup de foudre, et ils vivent une magnifique histoire d'amour... jusqu'à la réapparition de Brady, l'ancien proxénète de Claire.

Dans le rôle de Fred, on retrouve Jacques Perrin le soldat de la 317e section et le marin des Demoiselles de Rochefort. Claire est jouée par Dany Carrel, le patron par Pierre Brasseur, son ami François par Michel Creton et Janine par Cécile Vassort. Quant à l’inquiètant Brady, il est interprété par Robert Hossein. Et si vous êtes attentifs, vous apercevrez le réalisateur Claude Chabrol en client de bar…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver IRMA LA DOUCE (L'histoire d'un agent de police qui se fait passer pour les clients de la prostitué qu'il aime) ou encore LE CAVE SE REBIFFE (un autre film écrit par Michel Audiard avec Bernard Blier en patron de maison close... définitivement close !).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Autour du film