LA POSSESSION DE MADEMOISELLE HYDE

Bientôt disponible
Parce qu'il n'est pas courant qu'un film X adopte le format scope
Adulte - 2018 - 137 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Valerie Hyde est interrogée par un docteur du FBI. Différents flash-backs tentent de démêler les causes d'un drame. Entre fantasmes et réalité, personnalité double ou manipulée, on se perd dans les méandres d'une jeune femme qui était encore très prude, avant son mariage. Un produit fabriqué par le docteur Jekyll et administré à Valerie par sa mère, gouvernante du docteur, semb...

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

En produisant en 2018 La Possession de Mlle Hyde, Wicked Pictures offre à son réalisateur Axel Braun, stakhanoviste du porno parodique, la possibilité d’un grand film soigné. Depuis Compulsion en 2003, Braun n’avait pas tourné un script aussi exigeant. Celui-ci avait été développé avec son père Lasse Braun, décédé en 2015, et qui reste l’un des grands stylistes de la pornographie européenne des années 1970.

Il est difficile de résumer le film, qui s’apparente autant à l’épouvante, à la machination criminelle, au film noir embrumé qu’au thriller érotique à la Basic Instinct. Il est une variation sur le "docteur Jekyll et Mister Hyde" de Robert-Louis Stevenson, lesquels sont ici des personnages plus secondaires. La véritable protagoniste est une jeune femme, Valerie Riley, qui semble sexuellement très réservée, mais que l’absorption d’un médicament prescrit par Jekyll transforme en femme provocante. Elle semble également sujette à des rêves profonds et érotiques qui lui font perdre le sens de la réalité.

Est-elle droguée ? Vit-elle vraiment toutes ses expériences érotiques ? Tout au long d’un interrogatoire conduit par une analyste comportementale du FBI, la jeune femme va revivre sa rencontre avec un séduisant avocat, Mr Hyde, l’emprise médicale du Dr Jekyll et tous les événements étranges qui ont précédé le drame. Axel Braun propose cinq longues séquences hard filmées en format large et dans un noir et blanc inhabituel pour le genre.

Tags

Le contexte

Tom Byron

Axel Braun

VIDEO STALLION

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS