Bande Annonce de LA PROF DU BAHUTDécouvrez la bande Annonce de LA PROF DU BAHUT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/675/fond/675_w_500.jpg
Michele Massimo Tarantini
Alvaro VitaliGiacomo RizzoGianfranco D'AngeloLilli CaratiMichele GamminoGastone PescucciGianfranco BarraMarco GelardiniMario CarotenutoRia de SimoneAdriana FacchettiAngela DoriaSerena Bennato

LA PROF DU BAHUT

86 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michele Massimo Tarantini.

Casting : Alvaro Vitali, Giacomo Rizzo, Gianfranco D'Angelo, Lilli Carati, Michele Gammino, Gastone Pescucci, Gianfranco Barra, Marco Gelardini, Mario Carotenuto, Ria de Simone, Adriana Facchetti, Angela Doria. Serena Bennato

Synopsis : Une explosion malencontreuse envoie à l'hôpital l'enseignante de sciences naturelles d'une petite ville d'Italie. Arrive sa remplaçante: Stefania Marini. Sa beauté fait immédiatement tourner les têtes des notables et des cancres, parmi lesquels le jeune Andrea. Amoureux de son professeur, il ne supporte pas que celle-ci s'affiche avec le bellâtre du coin, un riche médecin séducteur. Stefania trouvera une solution qui contentera les deux rivaux.

Scénario : Francesco Milizia, Franco Mercuri, Marino Onorati, Michele Massimo Tarantini.
Musique : Alessandro Alessandroni.
Pays : Italie
Tags : Érotique.

Film pas encore disponible

Réalisé en 1976, La Prof du bahut est certainement l’un des titres phares de la sexy comédie des années soixante-dix, une sorte de dégénérescence triviale de la grande comédie à l’italienne. A la finesse et la causticité d’un Risi, à l’élaboration complexe et riche d’un scénario de Scola, les auteurs de cette Prof opposent une bêtise à toute épreuve et des caractères tranchés à la serpe. Les barrières du bon goût sont pulvérisées au profit d’un érotisme facile et de gags catastrophiquement navrants fondés sur l’obsession sexuelle.

En général, le scénario, d’une simplicité effarante, décrit les conséquences provoquées par l’irruption d’une jolie fille dans un corps social. Ici, c’est la nouvelle enseignante de sciences naturelles dans une petite ville. A chaque fois qu’elle croise les jambes ou dégrafe ses jarretelles, elle entraîne réactions en chaîne et situations héritées du cinéma burlesque. Les voyeurs dégringolent des corniches, d’autres, affolés, se mouchent dans les nappes. La très désirable Lilli Carati, l’une des stars du genre, a la même puissance destructrice qu’une pin-up de Tex Avery. Dans ses meilleurs moments, La Prof du bahut renoue d’ailleurs avec la violence du cartoon. Un personnage est écrasé derrière une porte, il retombe aussi aplati qu’une planche, comme dans un Tom et Jerry. Pour matérialiser ce gag, l’accessoiriste a simplement découpé une feuille de contreplaqué à l’effigie du personnage !

Car le charme peu discret de ce film est de tout oser, laissant ses seconds rôles grimacer à outrance. Ils poussent la caricature au paroxysme. Professeurs et cancres, médecin, pharmacien et curé sont bigleux, débiles, zozotant, libidineux et pétomanes, avec comme figure culte du genre, Alvaro Vitali, dont Fellini avait révélé le premier l’étonnante tête goitreuse. A ce jeu de massacre, les femmes ne sont guère épargnées, de la soubrette bécasse à la plantureuse bourgeoise rongée par la nymphomanie.

La sexy comédie italienne est « la mise à nu des pulsions les plus primaires, la satisfaction de l’assouvissement le plus régressif, dans une désinvolture profane, une forme dégradée, définitivement décadente, décomplexée, de la grande comédie italienne. Il n’est sans doute pas de critique plus radicale de la société italienne, de sa culture catholique construite sur le refoulement et sur l’extase que la fureur de ce défoulement qui parvient, par sa sauvagerie triviale à la destruction de toutes les valeurs, jusqu’à l’idée d’art cinématographique elle-même. » Ainsi parlait, non pas Zarathoustra, mais Jean-François Rauger, programmateur de la Cinémathèque française et grand défenseur de ce sous-genre du cinéma bis. Lequel n’hésita pas à programmer La Prof du bahut dans un hommage à Alvaro Vitali.

A défaut d’être une profonde critique sociale, La Prof du bahut peut en effet se lire comme une destruction tout azimut des fondements de la société italienne. Le film commence littéralement par une explosion, multiplie des gags à effets de gaz, les plaisanteries scatologiques et exagère les bruitages intempestifs. Les institutions, la virilité du mâle transalpin, le mariage sont bafoués. Même le sacro-saint plat de spaghetti, fierté de la cuisine italienne, est détourné à des fins comiques douteuses dans une effarante scène d’amour qui préfigure les vidéos érotiques de sploshing.

Orfèvre en la matière, le réalisateur Michele Massimo Tarantini signa aussi L’infirmière a le bistouri facile, La baigneuse fait des vagues, A nous les lycéennes, La Flic chez les poulets, ainsi qu’un kitschissime film d’aventure, Prisonnières de la vallée des dinosaures.

le contexte
A voir également
Affiche du film AMARCORD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés