LA PROIE DES VAUTOURS

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que Steve McQueen a été recruté après que Sinatra eut viré Sammy Davis Jr
Guerre / Western - 1959 - Etats-Unis d'Amérique - 117 MIN - VM - Tous publics
La Birmanie durant la Seconde Guerre mondiale. Le capitaine Reynolds est à la tête d'un avant-poste dont la garnison comprend des troupes indigènes. Alors qu'il est venu avec le Britannique Danny Mortimer à Calcutta pour assister à une réunion de l'état-major, il s'éprend de la très belle Carla Vesari...

Réalisé par

5.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Dans la jungle birmane, pendant la seconde guerre mondiale, une poignée d’officiers anglais et américains à la tête de combattants locaux, les Kachin, affrontent les soldats nippons.

Frank Sinatra avec chapeau et bouc joue le professionnel sans état d’âme que pas même les tentations des permissions en Inde ne détourne du devoir. Secondé par Peter Lawford et Richard Johnson, il a pour jeune recrues Steve McQueen et Charles Bronson, au seuil de la gloire. Nous sommes en 1959, les vieux héros sont fatigués, la jeune génération prend du galon.

Le film s’intitule « La proie des vautours », rien à voir, avec l’original « Never so few » qu’on traduire par « jamais si peu » sous-entendus si peu nombreux. C’est le grand John Sturges qui réalise et mon Dieu il y a une vedette féminine pour le repos du guerrier et c’est Gina Lollobridgida. L’Italien et l’Italienne en voyage de guerre et de noces.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Frank Sinatra

Film de patrouille comme son titre l'indique, film de jungle pour l'essentiel de son action, avec, pendant la guerre du Vietnam des GI's confronté aux embuscades provoquées par un ennemi quasi invisible. Stone livre un des trois grands films sur cet interminable défaite américaine (Apocalypse now, Deer Hunter).

John Sturges

Un des grands classiques du film de jungle avec japonais. Errol Flynn a mis le casque lourd pour une épopée de propagande, livrée à la fin de la guerre par Warner. Il sera suivi de bien d'autres films du même genre, relancés par la guerre du Vietnam qui, à son tour, embrasera les jungles du sud-est asiatique.

COMME UN TORRENT DE VINCENTE MINELLI (1958)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité