Bande Annonce de LA RONDEDécouvrez la bande Annonce de LA RONDE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3765/fond/3765_w_500.jpg
Max Ophuls
Anton WalbrookDaniel GélinDanielle DarrieuxFernand GraveyGérard PhilippeIsa MirandaJean -Louis BarraultOdette JoyeuxSerge ReggianiSimone SignoretSimone SimonCharles VissièreJean ClarieuxMarcel MérovéeRobert VattierJean LandierPaulette FrantzRené Marjac

LA RONDE

89 mn

Note de SensCritique :

7.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Max Ophuls.

Casting : Anton Walbrook, Daniel Gélin, Danielle Darrieux, Fernand Gravey, Gérard Philippe, Isa Miranda, Jean -Louis Barrault, Odette Joyeux, Serge Reggiani, Simone Signoret, Simone Simon, Charles Vissière, Jean Clarieux, Marcel Mérovée, Robert Vattier, Jean Landier, Paulette Frantz. René Marjac

Synopsis : Dans un décor représentant Vienne en 1900, un « meneur de jeu » fait tourner un manège donnant vie aux amours d’hommes et de femmes qui se rencontrent, s’aiment et se quittent. De la prostituée au soldat, du soldat à la femme de chambre, de la femme de chambre au fils de famille... la ronde de l’amour n’en finit pas de tourner...

Scénario : Jacsues Natanson, Max Ophuls.
Musique : Oscar Strauss.
Pays : France
Tags : Comédie, Drame.

Film pas encore disponible

Inspiré par la pièce du dramaturge autrichien Arthur Schnitzler (1862-1931) – également auteur de Mademoiselle Else –, la Ronde a été réalisé en 1950 par l’Allemand Max Ophuls, tout juste de retour en France après un exil forcé de presque dix ans à Hollywood.

Cette ronde-là n’est autre que celle de l’amour avec ses couples qui se font et se défont, sous l’œil ironique d’un meneur de jeu évoluant dans une Vienne de carton-pâte, dressé dans un studio de télévision, et s’adressant directement aux spectateurs. Il s’agit de la deuxième adaptation de la pièce, trente ans après celle de Richard Oswald et quatorze ans avant celle de Roger Vadim.
Produit par Sacha Gordine, aristocratique Russe blanc passionné de courses automobiles, la Ronde réunit quelques uns des grands noms du cinéma français d’après-guerre, de Gérard Philipe à Daniel Gélin et de Simone Signoret à Danielle Darrieux, sans oublier Serge Reggiani, Fernand Gravey, Jean-Louis Barrault et Anton Walbrook, le fameux meneur de jeu.

Sorti à Paris le mercredi 27 septembre 1950 – deux jours avant Orphée de Jean Cocteau, dont les décors, comme ceux de la Ronde, étaient signés Jean D’eaubonne –, le film rencontra un grand succès public, le dernier grand succès public de Max Ophuls qui devait encore réaliser : le Plaisir, Madame de...  et Lola Montès. En mars 1958, un an après sa mort, dans les Cahiers du cinéma, François Truffaut écrivait : « Avec Jean Renoir, Max Ophuls était pour quelques-uns d’entre nous le meilleur cinéaste français. »

Tourné entièrement en studio – ceux de Saint-Maurice, à côté de Paris –, le film d’Ophuls que vous venez de voir et dans lequel il a, lui-même et très ironiquement, mis en scène les ciseaux de la censure, eut maille à partir avec quelques critiques lui reprochant ce qu’ils prirent pour le catalogue du libertinage et des amours illégitimes, tout comme Schnitzler, accusé de pornographie, s’était retrouvé objet du scandale et, même, vedette de deux procès, qu’il finit par gagner. Mais, la pièce écrite en 1903, ne fut créée à Berlin qu’en 1920.

En partie fidèle à l’œuvre originale, dont il reprend le titre, les personnages et l’ordre de leur entrée en scène, Max Ophuls y ajoute tout de même le personnage central du meneur de jeu, incarné par Anton Walbrook, son compatriote. Réfugié en Angleterre, après l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en mars 1938, sa popularité, acquise dès le milieu des années 1930 grâce au personnage de Michel Strogoff qu’il interpréta dans les trois versions du même film (allemande, française et américaine), lui ouvrit les portes du cinéma britannique. Après le mari inquiétant de Gaslight, le film de Thorold Dickinson, Michael Powell lui confie le rôle d’un Allemand émigré au Canada dans 49e Parallèle puis, avec son comparse Emeric Pressburger, celui d’un officier autrichien dans Colonel Blimp, avant de lui offrir le premier rôle masculin des Chaussons rouges, celui du tyrannique imprésario, deux ans avant la Ronde. En 1955, dans Lola Montès, Ophuls le propulsera Roi de Bavière.

Deux ans seulement après le film de Max Ophuls, Simone Signoret et Serge Reggiani, qui forment le premier couple de cette ronde amoureuse, incarneront un autre couple, l’un des plus célèbres de l’histoire du cinéma, celui de Manda, l’ouvrier charpentier, et de la fière Marie, dite Casque d’or, dans le film homonyme de Jacques Becker. Présents, l’un et l’autre, dans l’Armée des ombres de Jean-Pierre Melville, sans pour autant se rencontrer, c’est le comédien et cinéaste Roger Pigaut qui les réunira une dernière fois à l’écran dans Comptes à rebours, un policier dans lequel Signoret aide Reggiani à se venger de l’indic qui l’a trahi dix ans plus tôt.

Sous la ronde gronde ma fronde

Décidément, la vision de ces (grands, souvent) classiques français me plonge dans un abîme de perplexité. Ainsi, je trouve dans "La ronde" un point commun avec "La règle du jeu" (mais pas beaucoup plus, hein ? Parce que je préfère de beaucoup cet Ophüls au Renoir). Je ...

Lire la suite
8
guyness

La Ronde de nuit

La Ronde, oui, ça représente pour moi ce que j'aime dans le cinéma : un pur moment d'évasion et de plaisir. Mille fois oui. Cette introduction qui nous montre un peu l'envers des décors, passant d'un plateau de cinéma à ce qui sera la Vienne théâtre des différents sketchs ...

Lire la suite
10
Pravda

La valse des amours

Un guide dans la ronde des amours... Hors-piste total... mais c'est tellement bien fait. La seule idée de partir de Simone Signoret la fille facile du coin de la rue pour grimper les échelons sociaux mais aussi les différents stades de l'amour avec des réflexions de plus en ...

Lire la suite
8
drélium
le contexte
A voir également
Affiche du film LE PLAISIR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE-OCTOBRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAUGHT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés