LA SAINTE FAMILLE

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
C'est un portrait de famille tout en finesse, entre tendresse et cruauté
Drame - 2019 - France - 86 MIN - VF - HD - Tous publics
Jean, un anthropologue sans histoire, est nommé ministre de la Famille. Alors qu'il découvre les coulisses du monde politique, il doit aussi gérer les événements qui secouent sa propre famille, avec notamment la découverte de l'homosexualité de son frère, et la grossesse inattendue de son épouse...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Au cœur de cette Sainte famille, Jean, anthropologue réputé, qui se retrouve sans crier gare ministre de la Famille. C’est d’autant plus troublant qu’il est lui-même un rien paumé au milieu des siens. Sa femme, qui songeait à le quitter, est enceinte… A la demande de sa mère, il doit se lancer dans le partage de l’héritage de sa grand-mère, pourtant encore de ce monde… Il renoue avec sa cousine, pour laquelle il éprouve un évident désir. Mais rassurons-nous, notre homme est un funambule, il en vues d’autres.

La famille est évidemment un thème inépuisable pour romanciers et cinéastes, et nous ne dresserons pas ici la liste des films qui l’ont placée au cœur de leurs interrogations, la journée n’y suffirait pas. Signalons néanmoins que La Sainte Famille privilégie la demi-teinte, à des kilomètres de toute une tradition cinématographique, celle de Festen, qui préfère les couleurs vives et les sentiments violents.

Mais si le film parle de la famille, Louis-Do de Lencquesaing se range également dans une famille de cinéastes. Comme s’il avait cherché à trouver un compromis entre Sautet et Truffaut. Il y a sept ans, notre homme tournait Au galop. Il n’a donc pas vraiment galopé pour tourner ce second film. Mais l’exégète y retrouve néanmoins ses petits. C’est d’ailleurs le cinéaste qui incarne dans les deux cas le rôle central. Sa fille, Alice, qui incarnait… sa fille, Camille, dans le premier opus, n’est plus de la partie. Mais c’est de nouveau Marthe Keller qui se love dans le rôle de la mère.

4.1 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Laura Smet

Il confronte l'exercice du pouvoir aux démons intimes de celui qui l'exerce

Louis-Do de Lencquesaing

C'est une autopsie d'une famille tentaculaire

CARBONE