Bande Annonce de LA SAINTE VICTOIREDécouvrez la bande Annonce de LA SAINTE VICTOIRE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1699/fond/1699_w_500.jpg
François Favrat
Christian ClavierClovis CornillacMarianne DenicourtMarilyne CantoSami BouajilaValérie BenguiguiVimala PonsEric BergerMichel Aumont

LA SAINTE VICTOIRE

105 mn

Note de SensCritique :

5.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : François Favrat.

Casting : Christian Clavier, Clovis Cornillac, Marianne Denicourt, Marilyne Canto, Sami Bouajila, Valérie Benguigui, Vimala Pons, Eric Berger. Michel Aumont

Synopsis : Poussé par son ambition, un jeune architecte se met en tête d’aider un candidat à la mairie dans sa campagne électorale avec l’espoir d’en tirer plus tard quelques avantages pour mettre sa carrière sur orbite. Mais après sa victoire aux élections, l’homme politique prend ses distances tandis que l’architecte endetté s’impatiente de voir arriver un retour d’ascenseur qu’il considère pourtant avoir mérité…

Scénario : François Favrat, Stéphane Cabel.
Musique : Frederic Fortuny, Jeff Hallam.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense, A l'origine du film, Drame, Ca bastonne.

à partir de

7.99
voir ce film
La Sainte Victoire est un thriller politique de grande qualité malheureusement passé inaperçu lors de sa sortie en salles. Et même s’il arrive au film de manquer un peu d’ampleur, ayant par moments des airs de production télé haut de gamme, son scénario et surtout ses comédiens lui apportent en revanche un souffle tel qu’on ne peut que se réjouir de pouvoir le redécouvrir aujourd’hui.

Je vais d’ailleurs m’attarder un peu sur ses acteurs, parce que Clovis Cornillac comme Christian Clavier y sont tous les deux remarquables. Et si l’on peut discuter certains choix de rôles plus ou moins heureux dans leurs carrières respectives, La Sainte Victoire constitue à n’en pas douter une preuve indéniable de leur talent. Le Clovis Cornillac que vous allez voir ici est donc le même, entièrement dévoué à son rôle, que celui qu’on a pu voir dans A La Petite Semaine, l’excellent polar de Sam Karmann. Quant à Christian Clavier, il vieillit comme du bon vin et confirme, après Le Prix à Payer de Alexandra Leclère, qu’il est un superbe acteur, capable à la fois d’une grande présence et d’une grande sobriété.

Mais le film, à la fois généreux et équilibré, n’est pas une course entre deux bolides, mais bel et bien un cortège de limousines, puisque la distribution est complétée par Sami Bouajila, Vimala Pons, Valérie Benguigui, Marilyne Canto, Michel Aumont, Eric Berger et Marianne Denicourt qui sont tous, absolument tous excellents, quelle que soit l’importance de leurs rôles.
La Sainte Victoire est le second long métrage de François Favrat après Le Rôle de sa vie dans lequel il a dirigé Agnès Jaoui et Karin Viard. Si l’univers dans lequel se déroulent les deux films est complètement différent, puisque le premier décrivait le milieu du cinéma et du star système, ils entretiennent néanmoins des similitudes dans la forme comme dans le fond. D’une part, ils mettent en avant un duo dont la dynamique repose sur l’antagonisme progressif des personnages. Et d’autre part il y est, dans les deux cas, question d’un personnage qui suscite la fascination chez l’autre, puis sur la découverte du revers de la médaille.

Concernant le titre du film, il fait bien entendu référence à la victoire, politique ou professionnelle, mais aussi à la montagne située près de la ville d’Aix-en-Provence. Il propose ainsi selon le réalisateur une double lecture qui résume en quelque sorte la thématique du film, à savoir la fin justifie-t-elle les moyens, ou la victoire doit-elle impérativement être atteinte en préservant à tout prix son intégrité. Ou, en d’autres termes : « Qu’êtes-vous prêt à perdre pour gagner ? »

Une chose est sûre, si le film n’a pas connu le succès, il n’en reste pas moins une vraie réussite scénaristique. Il faut dire que François Favrat, qui a également écrit La Sainte Victoire, a étudié de près les campagnes de Ségolène Royal et Arnaud Montebourg, en plus de s’être documenté avec l’aide de personnalités comme le juge Eric Halphen ou encore auprès de journalistes de la rédaction de France 2.

La conquête

Une jolie surprise! S'inspirant de l'affaire Michel Noir - Pierre Botton, François Favrat signe avec "La sainte victoire" (2009) un divertissement intelligent, ce qui n'est pas si fréquent. S'éloignant au maximum des clichés et évitant tout manichéisme, le réalisateur ...

Lire la suite
8
Val_Cancun

Ce film est une exception culturelle pour moi. En effet, il a tout du film que je sais que je ne vais pas aimer. Il est français, et ce n'est même pas une comédie. Connaissant mon faible amour pour les drames/thrillers français, j'avais pratiquement aucun espoir de voir quelque ...

Lire la suite
8
roly

Politique française en vue

Un film qui nous montre une face du monde politique. Les acteurs sont parfait (avec notamment un très bon choix de casting). Le scénario ne faiblit pas dans le temps. De plus la fin n'est pas gâchée (on aurai pu le croire avec ce type de film). Un film que je met au même niveau ...

Lire la suite
7
Seb Dubois
A voir également
Affiche du film LES ANGES GARDIENS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film 600 KILOS D OR PUR
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE RAID 2 BERENDAL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN LINCEUL N A PAS DE POCHE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés