LA SOLITUDE DES NOMBRES PREMIERS

Bientôt disponible
Parce que le film associe le giallo et les histoires de famille
Drame - 2011 - Allemagne|France|Italie - 118 MIN - Tous publics

Mattia et Alice, deux enfants marqués par des drames terribles. Lui est responsable de la disparition de sa sœur jumelle, elle est sortie handicapée d’un accident de ski. Au fil des années, ils vont se croiser à plusieurs reprises.

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Mattia et Alice ont vu leurs enfances bouleversées par des drames terribles. Lui est responsable de la disparition de sa sœur jumelle ; elle est sortie handicapée d’une chute à ski. Les deux enfants, solitaires, uniques comme des nombres premiers, vont à la même école. Mattia est surdoué mais autodestructeur, Alice est martyrisée par les autres élèves.

Ils se retrouvent quelques années plus tard. Alice est devenue photographe mais souffre d’anorexie alors que Mattia est mathématicien.

Ils ne vont cesser de se croiser au fil des années, en quête d’un peu de bonheur.

Tags

Le contexte

"La solitude des nombres premiers" débute par la musique du groupe Goblin, qui accompagnait déjà les gialli, thrillers baroques, de Dario Argento

Saverio Costanzo

Le premier film de Sofia Coppola donne lui aussi une vision stylisée des tourments de l'adolescence, sublimés par la musique.

LES MERVEILLES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS