LA STRATéGIE DE LA POUSSETTE

Bientôt disponible
Une comédie au postulat délirant : comment faire croire à sa copine qui vous a quitté parce que vous ne vouliez pas avoir d'enfant, qu'entre-temps vous en aviez eu un (en fait un enfant dont on vous a confié la garde) histoire de lui prouver que vous étiez bien l'homme idéal ?
Comédie - 2013 - France - 90 MIN - Tous publics

Thomas Platz,  un jeune dessinateur vit le grand amour avec Marie Deville, puéricultrice. Malheureusement, Marie veut un enfant, lui non,  et son refus va mettre fin à leur relation. La jeune femme ne supporte plus le caractère adolescent de son compagnon, qui refuse toute forme d'engagement. Un an plus tard... Thomas doit, suite à un concours de circonstances, s'occuper du bébé de s...

Réalisé par

5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Nicolas Rioult
Nicolas Rioult
CHRONIQUEUR

Le réalisateur Clément Michel a de la suite dans les idées puisque quelques années avant  de tourner son premier film,  La Stratégie de la poussette,  il avait déjà réalisé un court métrage intitulé Bébé dans lequel on suivait les angoisses et les doutes d'un homme pendant la grossesse de sa petite amie. Le thème de la  paternité est au centre de son cinéma. La stratégie de la poussette, d’où le titre, désigne l'attrait des jeunes femmes pour les hommes qui ont déjà un enfant, car cela leur confère une image de sécurité et d'engagement. Cette comédie pousse cette vision jusqu'à l'absurde puisque le héros fait croire qu'il a un enfant pour tenter de reconquérir sa petite amie quittée un an plus tôt alors justement qu’il ne voulait pas être père.

La Stratégie de la poussette est une comédie romantique à l'américaine. Parmi les films préférés du cinéaste on compte Garden State de Zack Braff ainsi que  les films de Wes Anderson dont il emprunte une image colorée jusqu'aux costumes parfois incongrus que portent les personnages, Thomas le héros n’hésitant pas à se déguiser en poisson ! Le cinéaste cite également parmi ses influences Tootsie de Sydney Pollack, parce que son héros va jusqu'au bout de son plan délirant comme Dustin Hoffman n'hésitant pas à se travestir en femme.

On rit beaucoup devant La Stratégie de la Poussette, et les grands moments d'humour sont dus à deux acteurs exceptionnels qui ont été connus grâce à leurs one man show respectifs. Tout d'abord il y a Jérôme Commandeur dans le rôle de l'ami de Thomas. Il est parfait en prof de tennis un peu loser, dragueur mythomane. Et dans le rôle d'une préparatrice à l'accouchement, on retrouve Julie Ferrier  qui fut d'abord danseuse avant de se faire connaitre grâce à son spectacle Aujourd'hui c'est Ferrier dans lequel elle incarnait une jeune banlieusarde rêvant de gloire. Depuis on l'a vue dans de nombreux films, dont L'arnacoeur.

Le contexte

La référence en matière d'hommes dépassés par le bébé dont on leur a confié la garde ! Un classique qui n'a pas pris une ride.

Clément Michel

Une comédie douce amère dans laquelle un écrivain traverse une crise existentielle et veut quitter sa petite amie. Un joli film sur les rapports de couple et la difficulté de s'engager.

LA PRINCESSE DE MONTPENSIER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS