Bande Annonce de LA TENTATION DE VENUSDécouvrez la bande Annonce de LA TENTATION DE VENUS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2061/fond/2061_w_500.jpg
István Szabó
Glenn CloseKiri Te KanawaMarian LabudaNiels ArestrupRené ColloAndré ChampeauDieter Rita SchollJohara FarleyMaïté NahyrVictor PolettiDieter LaserJay O. SandersJohanne Ter Steege

LA TENTATION DE VENUS

114 mn

Note de SensCritique :

5.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : István Szabó.

Casting : Glenn Close, Kiri Te Kanawa, Marian Labuda, Niels Arestrup, René Collo, André Champeau, Dieter Rita Scholl, Johara Farley, Maïté Nahyr, Victor Poletti, Dieter Laser, Jay O. Sanders. Johanne Ter Steege

Synopsis : Venu de sa Hongrie natale un jeune chef d'orchestre aussi brillant qu'ambitieux débarque à Paris pour y diriger un opéra de Wagner. Mais la route est semée d'embûches. C'est d'abord la diva américaine qui le prend de haut avant de jouer au jeu de la séduction. C'est ensuite toutes les mesquineries liées au manque d'ambition des collaborateurs. Est-ce que la musique adoucit vraiment les moeurs?

Scénario : István Szabó, Michael Hirst.
Musique : Richard Wagner.
Pays : Etats-Unis d'Amérique | Japon | Royaume-Uni
Tags : Drame.

à partir de

7.99
voir ce film

Premier film américain du Hongrois Istvan Szabo, Meeting venus / La tentation de venus affiche une diva internationale Glenn Close et un acteur français encore en devenir à l’époque, monsieur Niels Arestrup.

L’époque c’est l’année 1991 quand ces deux comédiens à caractère se confrontent. Le scénario relate en effet le choc culturel et amoureux entre une grande cantatrice anglo saxonne et un jeune chef d’orchestre d’Europe de l’est travaillant sur Tannhäuser l’opéra de Wagner. Produit par l’anglais David Putnam pour la Warner le film est un de ces ambitieux produits destinés au marché occidental où la fourmilière américaine de l’entertainment s’allie aux cigales européennes.

Istvan Szabo distingué cinéaste titulaire d’un oscar (pour Mephisto en 1981) et récompensé à Cannes du prix du jury pour Colonel Redl (1984) s’acquitte avec majesté de cette œuvre à la fois emphatique et intime où tout respire le bon goût, la preuve.

Elisabeth, personnage de Wagner est incarnée par la cantatrice Karin Anderson, personnage inventé par Istvan Szabo, et à qui Glenn Close prête son jeu et son physique. Et oui, les films sur le spectacle sont comme des poupées russes. Glenn Close est d’ailleurs double dans cette œuvre puisque sa voix de scène lui est prêtée par Kiri Te Kanawa, célèbre soprano maori que les mélomanes connaissent bien. Ca fait beaucoup de monde dans un seul corps. L’actrice a d’ailleurs confié avoir énormément travaillé l’attitude, l’élan du corps et les phrasés si caractéristiques des chanteurs d’opéra.

A l’époque la star américaine joue les méchantes depuis ses triomphes dans Liaison fatale (1987 ) et Les liaisons dangereuses ( 1988). De son côté le maestro Arestrup était en ce temps-là un solide acteur de théâtre qui à la manière d’un Kinski dont il possède le style et la morgue avait bourlingué dans un cinéma franco-européen de série B. Même si on l’avait vu chez Ferreri, Lelouch, Boisset ou Duval il restait un second couteau avec une gueule. Il avait un peu défrayé la chronique en 1984 après que Isabelle Adjani ait quitté la scène de Mademoiselle Julie au théâtre parce qu’elle ne s’entendait pas avec lui. La tentation de Venus est son premier grand rôle au cinéma et ce film lui servira longtemps de viatique. Jusqu’à sa rencontre avec Jacques Audiard et les deux magnifiques personnages des remarquables œuvres que sont De battre mon cœur s’est arrêté (2005) et Le prophète (2009). Tourné à Budapest le film est aussi classique que sa musique. D’une manière générale le cinéma d’Istvan Szabo n’est pas connu pour être très novateur. Pour autant l’artiste pratique avec un soin exceptionnel un cinéma romanesque, proche d’une convention théâtrale mitteleuropa. Pas si loin d’ailleurs d’un Luchino Visconti même s’il n’en a ni les langueurs ni les stars. Szabo signe là le premier film d’une carrière américaine qui en fera le cinéaste hongrois le plus connu au monde. On se souvient de films comme Sunshine, Taking sides ou Being Julia.

En 2006 il a été dit que le cinéaste avait jadis été informateur pour la police secrète du régime communiste hongrois. Victime d’un chantage il avait dans ses années de formation espionné et dénoncé certains opposants dans les milieux artistiques à Budapest dont le cinéaste Miklos Jancso. Une sorte de mac carthysme à l’envers dont il s’expliquera et pour lequel il recevra l’absolution de ses pairs. Toute son œuvre est marquée par le compromis, la compromission...

Zoltan Szanto, prometteur chef d'orchestre hongrois, est engagé pour diriger "Tannhauser" à l'Opéra de Paris. Cette oeuvre vaut surtout pour la rencontre de deux immenses comédiens Glenn et Niels. Dans la construction de ce spectacle l'ego de l'une va rencontrer le coeur de ...

Lire la suite
7
Rawi
A voir également
Affiche du film LA VÉRITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES LIAISONS DANGEREUSES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés