LA TRAVERSÉE

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité
C'est le récit émouvant d'un voyage aux multiples dangers
Drame - 2020 - Norvège - 96 MIN - VM - HD - Tous publics
Décembre 1942 en Norvège. Sarah et Daniel, deux enfants juifs, tentent d'échapper à la Milice locale et à la déportation en se cachant dans la cave des parents d'Otto et Gerda. Mais lorque leurs parents sont arrêtés, ils vont aider Sarah et Daniel à fuir vers la Suède, pays neutre. C'est le début d'un voyage des plus périlleux pour les quatre fuyards.
5.6 / 10
5.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Décembre 1942, en Norvège : Sarah et Daniel, deux enfants juifs, tentent d’échapper aux griffes de la milice locale et à la Déportation en se cachant dans la cave des parents d’Otto et Gerda. Mais lorsque ces derniers sont arrêtés, la fuite est la seule solution qui s’offre aux quatre enfants désormais unis dans le même destin.  Ils prennent la direction de la Suède, pays neutre, et entament ainsi un voyage aux multiples périls. Tel est le sujet du film La Traversée, réalisé par la cinéaste norvégienne Johanne Helgeland dont c’est le troisième long métrage de cinéma. 

Pour Anna Sofie Skarholt (Gerda), Bianca Ghilardi-Hellsten (Sarah), Bo Lindquist-Ellingsen (Otto) et Samonson Steine (Daniel), les quatre acteurs principaux, il s’est agi d’une première expérience cinématographique particulièrement marquante. Décors, costumes, conditions de tournage, narration et contexte historique particulièrement dramatiques, tout convergeait pour accentuer la singularité d’une entreprise fondée également sur le devoir de mémoire. 

Fruit de l’imagination des deux scénaristes, Maja Lunde et Espen Torkildsen, le scénario de La Traversée se fonde toutefois sur des vérités historiques. L’occupation de la Norvège par les Nazis, les activités antisémites des collaborateurs locaux, la Suède vue comme un lieu possible de refuge en raison de sa neutralité, autant d’éléments qui fondent la vraisemblance de l’itinéraire mouvementé de ces enfants pris au piège de l’Histoire tragique du siècle passé.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA NUIT DU CHASSEUR (Des enfants qui fuient pour échapper à un prédateur implacable : le film réalisé par Charles Laughton raconte à sa manière les affres d'une "traversée" au cours de laquelle rôde la mort) ou encore UN SAC DE BILLES (En adaptant le roman de Joseph Joffo, Jacques Doillon faisait en son temps le récit du voyage forcé de deux enfants juifs pour tenter d'échapper à la déportation).

Réalisé par

Pas si éloigné