LA VALLÉE DES GÉANTS

Bientôt disponible
Drame - 1952 - Etats-Unis d'Amérique - interdit aux moins de 10 ans
En 1900, Jim Fallon un baron sans scrupules, projette de tirer profit d'une nouvelle loi en décimant toute la vallée d'arbres géants afin de faire fortune. Mais cette vallée est occupée par une colonie de Quaker, qui ne voit pas le baron d'un très bon oeil.

Réalisé par

5.7 / 10
1MNavant
Les avis sur Sens Critique
Paru en 1918 et fondé sur une loi votée en 1900 ("The Stone and Timber Act"), le roman de Peter B. Kyne avait déjà été adapté deux fois au temps du muet - en 1919 et en 1927 (par James Cruze et Charles Brabin) - puis une troisième fois en 1938 par William Keighley, LA VALLÉE DES GÉANTS (The Valley of the Giants) avec Wayne Morris et Claire Trevor (le présent film comporte des "stock shots" de cette version d'avant-guerre) : c'était l'un des quatre films en Technicolor produits la même année par la Warner Bros. (le plus célèbre étant LES AVENTURES DE ROBIN DES BOIS). La présente version est un remake si éloigné du roman original que le générique ne mentionne même pas le nom de son auteur. C'était le second western tourné par Kirk Douglas - après LE DÉSERT DE LA PEUR (1951) de Raoul Walsh - et son premier film en couleurs. Mais Kirk Douglas n'était pas du tout satisfait de son association avec la Warner Bros. : elle avait commencé deux ans plus tôt avec LA FEMME AUX CHIMÈRES de Michael Curtiz, s'était poursuivie avec LA MÉNAGERIE DE VERRE d'Irving Rapper, qui avait été un échec retentissant au box-office, et LE DÉSERT DE LA PEUR, que le comédien considérait avec un œil très critique. Entre-temps, les deux autres films tournés pour la Paramount - LE GOUFFRE AUX CHIMÈRES et HISTOIRE DE DÉTECTIVE - avaient été des œuvres selon son cœur : il devait encore six films par contrat mais, pour se libérer de l'emprise du studio, offrit de tourner un seul et ultime film sans salaire : la Warner lui proposa le présent sujet, qu'il s'empressa d'accepter. Mais LA VALLÉE DES GÉANTS a toujours fait partie des films qu'il déteste le plus.
Contexte

Felix E Feist

SPARTACUS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité