Bande Annonce de LA VALLÉE DU BONHEURDécouvrez la bande Annonce de LA VALLÉE DU BONHEUR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3789/fond/3789_w_500.jpg
Francis Ford Coppola
Don FrancksFred AstaireKeenan WynnPetula ClarkTommy SteeleAl Freeman JrBarbara HancockDolph SweetRonald ColbyWright KingBrenda ArnauCharles CarterLouil Silas

LA VALLÉE DU BONHEUR

135 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Francis Ford Coppola.

Casting : Don Francks, Fred Astaire, Keenan Wynn, Petula Clark, Tommy Steele, Al Freeman Jr, Barbara Hancock, Dolph Sweet, Ronald Colby, Wright King, Brenda Arnau, Charles Carter. Louil Silas

Synopsis : Finian, un drôle d’Irlandais arrive avec sa fille Sharon dans une petite ville du Missitucky, avec l’espoir un peu fou de transformer l’endroit en « vallée du bonheur ». Pour cela, il enterre une vasque d’or dérobée à Og le farfadet dans le terrain de Woody qui tombe amoureux de Sharon. Mais Hawkins, un sénateur véreux et raciste, qui essayait déjà de déposséder Woody de sa terre, s’en mêle. Tandis que Og tente de récupérer sa vasque d’or, garante de son immortalité, Hawkins se retrouve transformé en Noir. Sharon est accusée de sorcellerie.

Scénario : E.y. Harburg, Fred Saidy.
Musique : Burton Lane.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie, Comédies musicales.

à partir de

7.99
voir ce film

Après Dementia 13 produit par Roger Corman et Big Boy qui représentait les Etats-Unis au festival de Cannes 1967, Francis Ford Coppola espérait frapper un grand coup en adaptant à l’écran une comédie musicale de Broadway, comme son confrère Robert Wise avec La Mélodie du bonheur. C’est dans ce contexte qu’a été mis en chantier La Vallée du bonheur, dont le titre original, Finian’s Rainbow, est celui de la comédie musicale montée pour la première fois à Broadway le 10 janvier 1947 et qui a tenu pas moins de 725 représentations. Ce spectacle, qui  avait reçu plusieurs Tony Awards dont meilleur acteur (pour David Wayne), meilleure direction musicale et meilleure chorégraphie, surfait sur les deux grandes modes de la comédie musicale de l’époque : d’un côté la féérie et le merveilleux comme dans Brigadoon, de l’autre la volonté de passer un message à portée social. Le personnage du sénateur raciste était d’ailleurs inspiré d’un authentique sénateur du Mississipi, Theodore Bilbo, qui est mort pendant l’écriture de spectacle.

Pour le rôle principal de son film, Coppola a choisi Fred Astaire dont ce sera la dernière comédie musicale. Et tout naturellement, il a fait appel à Hermes Pan, le chorégraphe attitré du danseur. Mais ce dernier, habitué au tournage en studio, a eu beaucoup de mal à s’adapter aux exigences de vrais extérieurs, avec des numéros de danse dans l’herbe, voire dans la boue.

La partenaire de Fred Astaire dans le film, la Britannique Petula Clark, n’était pas une révélation puisqu’elle était déjà en tête des hit parades des deux côtés de la Manche. Mais cette première grande prestation à Hollywood lui a permis d’enchaîner avec le film d’Herbert Ross, Goodbye, Mr. Chips, aux côtés de Peter O’Toole.

Les chansons de la comédie musicale Finian’s Rainbow, à l’origine du film La Vallée du bonheur, sont l’œuvre d’un certain Harburg, dont le nom reste associé à un grand nombre de film célèbres, de Chercheuses d’or (1937) à Un petit coin aux cieux de Vincente Minnelli, sans oublier le fameux Magicien d’Oz. Dans La Vallée du bonheur, il livre un message contre le racisme qui a pu paraître audacieux, lors de la création du show, à Broadway, en 1947, mais qui ne pouvait que faire sourire à la sortie du film, plus de vingt ans après.

En 1968, c’était désormais la comédie musicale Hair qui faisait sensation, avec ses provocations sexuelles et politiques, dans une Amérique sous le choc de son engagement au Vietnam et de l’assassinat de Martin Luther King.

Le paradoxe c’est que, si l’adaptation de Coppola arrivait trop tard, Hollywood n’avait pas pu s’emparer avant d’un matériau jugé trop brûlant. Le seul à s’y être risqué était John Hubley. Directeur artistique de plusieurs succès de Walt Disney (Pinocchio, Fantasia et Bambi), il avait tenté d’adapter Finian’s Rainbow sous la forme d’un long métrage d’animation, au milieu des années 50. Son projet avait été assez loin puisque le film était storyboardé et que les chansons avaient déjà été enregistrées, avec les voix de Frank Sinatra, d’Ella Fitzgerald et de Louis Armstrong, en plus de celles David Wayne et d’Ella Logan qui reprenaient les rôles qu’ils avaient tenu sur scène. Mais tout a été stoppé quand Hubley a été mis sur la Liste noire après avoir refusé de donner des noms à la redoutable Commission des activités anti-américaines, en 1956.

En février 1969, Bertrand Tavernier qui n’était pas encore passé à la mise en scène de longs métrages, a pu écrire dans la revue Positif que La Vallée du bonheur était, je cite « l’une des plus mauvaises comédies musicales jamais tournées». Sans doute, on aurait du mal à retrouver dans ce film la fluidité des numéros musicaux que filmera plus tard Coppola dans Cotton Club ou dans Coup de cœur. Mais, au-delà du plaisir nostalgique qu’il peut encore distiller, ce film aura au moins eu le mérite de marquer la première collaboration de Coppola avec George Lucas, assistant de production non mentionné au générique.

le contexte
A voir également
Affiche du film LA TOUR INFERNALE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES TROIS MOUSQUETAIRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TWIXT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TOI, MOI, LES AUTRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés