LA VENGEANCE D'UN ACTEUR

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Lle comédien Kazuo Hasegawa qui interprète le personnage principal et tient un double rôle était déjà la vedette d'une précédente version de ce classique japonais tournée près de trente plus tôt.
Drame - 1963 - Japon - 109 MIN - VO - HD - Tous publics
Yukijono, un célèbre comédien de théâtre kabuki, vient jouer à Edo. Depuis la scène, il reconnaît dans une loge les trois hommes qui ont provoqué la ruine et le suicide de ses parents. Il y a Dobé, un magistrat, Kawaguchiya et Hiromiya des commerçants spéculateurs. Ils sont accompagnés de Namiji, fille de Dobé et favorite du Shogun, le chef militaire d'Edo...
7.1 / 10
7.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

La vengeance est un plat qui se mange très froid parfois. Le héros de cette réalisation de Kon Ichikawa en sait quelque chose, lui qui va attendre de longues années avant de mettre à exécution une résolution prise dans son enfance. Devenu un fameux acteur de kabuki, il retrouve les trois hommes qui ont acculé ses parents à la ruine et au suicide et va enfin pouvoir les punir.

D’abord publié en feuilleton dans la presse japonaise, La Vengeance d’un acteur est ensuite devenu une trilogie à succès au cinéma en 1935. Cette histoire aux multiples rebondissements dramatiques, rythmée par des combats au sabre était déjà interprétée par Kazuo Hasegawa qui reprend le rôle principal dans ce remake de 1963.

Kon Ichikawa, lauréat du Prix spécial du jury à Cannes pour L’Etrange obsession en 1960, choisit ici de tourner en CinémaScope et en couleurs et aborde cette histoire de vengeance implacable, doublée d’un hommage au théâtre, par le biais d’une mise en scène très élaborée. La composition de chaque plan et le travail des éclairages y rappellent sans cesse que le cinéaste était passionné de peinture.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA RANCUNE (Là aussi la vengeance est un plat qui se mange froid : des années après avoir été abandonnée par son amant une femme revient lui faire payer l'humiliation qu'il lui a fait subir.) ou encore LA VENGEANCE D'UN ACTEUR (En 1935, Teinosuke Kinugasa avait signé cette première version sous forme d'une trilogie.).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné