Bande Annonce de LA VÉRITÉ SUR BÉBÉ DONGEDécouvrez la bande Annonce de LA VÉRITÉ SUR BÉBÉ DONGE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5382/fond/5382_w_500.jpg
Henri Decoin
Danielle DarrieuxJean GabinDaniel LecourtoisGabrielle DorziatJacques CastelotMadeleine LambertMarcel AndréMaurice BénardPaul BonifasYvonne Claudie

LA VÉRITÉ SUR BÉBÉ DONGE

111 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Henri Decoin.

Casting : Danielle Darrieux, Jean Gabin, Daniel Lecourtois, Gabrielle Dorziat, Jacques Castelot, Madeleine Lambert, Marcel André, Maurice Bénard, Paul Bonifas. Yvonne Claudie

Synopsis : Elisabeth Donge, dite Bébé, a empoisonné son époux François. Ce dernier, sur son lit d'hôpital, revit les derniers moments clés de sa vie avec Bébé. Gros industriel et collectionneur de conquêtes féminines, François a épousé Elisabeth d'Onneville plus par lassitude que par amour. Idéaliste et passionnée, la jeune femme n'a pas trouvé d'écho à l'amour qu'elle portait à son mari.

Scénario : Maurice Aubergé.
Musique : Jean-Jacques Grünenwald.
Pays : France
Tags : Drame, De la littérature au cinéma, Des couples de chez nous, Il n'y a plus d'espoir, Flash-backs.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

« Ce qui s’installe sans être éprouvé est comme s’il n’était pas. » Voilà ce que dit l’exergue du film d’Henri Decoin, La Vérité sur Bébé Donge, d’après Simenon. Cette citation du philosophe Vladimir Jankelevitch donne la tonalité d’un récit tout entier fondé sur les ravages que cause l’absence d’émotion et de sentiments au sein d’un couple et d’une famille.  C’est précisément la comédie des apparences qu’avait voulu montrer Georges Simenon dans son roman dont l’adaptation a été écrite de main de maître par Maurice Aubergé.

A travers une succession de retours en arrière, le film fait le récit de ces années « heureuses et glacées », pour reprendre l’expression terrible employée par Elisabeth, alias Bébé Donge, incarnée par Danielle Darrieux, celle par qui le scandale arrive. Face à elle, son mari François Donge, homme à femmes et homme d’affaires, joué par Jean Gabin qui tournait ainsi pour la première fois sous la direction de Decoin. Autour de ce couple, la sœur de Bébé, leur mère et le frère de François, notamment, soit une famille bourgeoise où le non-dit est la règle.

Quand Decoin en 1952 tourne La Vérité sur Bébé Donge, c’est en fait la troisième et dernière fois de sa carrière qu’il adapte un roman de Georges Simenon, après Les Inconnus dans la maison en 1942 puis L’Homme de Londres l’année suivante. Si le roman et le film diffèrent à bien des égards notamment dans leur construction, il s’avère que Decoin et Aubergé ont su retranscrire les intentions profondes de Simenon lequel avait écrit en introduction de La Vérité sur Bébé Donge, la phrase suivante, je cite : « N’arrive-t-il pas qu’un moucheron à peine visible agite davantage la surface d’une mare que la chute d’un gros caillou ? ». Ce pourrait être d’ailleurs le pojnt de départ de chaque roman de Simenon.

C’est en 1935 que Danielle Darrieux tourna pour la première fois sous la direction d’Henri Decoin avec Le Domino vert. Et c’est de 1935 jusqu’en 1941 que le cinéaste et l’actrice  furent à la ville mari et femme. Durant cette première période, ils travaillèrent à cinq reprises ensemble, soit pour les cinq comédies suivantes. : Mademoiselle ma mère, Abus de confiance, Retour à l’aube, Battements de cœur,  et Premier rendez-vous. Quand en 1951, Decoin propose à Darrieux le rôle principal de La Vérité sur Bébé Donge, il s’agit donc de retrouvailles cinématographiques placées cette fois non plus sous le signe de la comédie heureuse mais du drame le plus noir.

A propos de cette nouvelle collaboration avec Decoin, l’actrice dira, je cite : « Il m’a offert un merveilleux cadeau. Un personnage à double face : une jeune fille éprise d’absolu, croyant au grand amour et qui devient une femme-statue et sans hésiter empoisonne le mari qui a piétiné tous ses espoirs et tous ses rêves » fin de citation. Autre cadeau selon Darrieux : la présence à ses côtés de Gabin avec lequel elle n’avait jusqu’alors jamais travaillé. L’acteur cherchait à cette période un second souffle et n’avait pas encore tourné Touchez pas au grisbi, film qui le remettrait définitivement en selle.  Et Darrieux de raconter, je cite : « Gabin et moi nous nous sommes immédiatement entendus comme larrons en foire ».

Or, malgré l’excellence du trio Decoin-Darrieux-Gabin, le film connaît à sa sortie un quasi échec critique et public. Les journalistes qui soutiennent le film sont rares, les autres ne voulant y voir qu’un banal drame bourgeois. Quant aux spectateurs, ils ne furent pas au rendez-vous. Bien des années plus tard, Darrieux donna une explication pertinente à cette désaffection, je cite : « Gabin, en victime désignée, et moi, en meurtrière impassible, c’était aller délibérément contre les goûts et les habitudes du public. Les spectateurs étaient déçus, presque furieux. A noter que, contrairement au film, le roman de Simenon finit plutôt bien : Bébé est condamnée à cinq ans de prison. François ne meurt pas et l’attendra. Ce happy end aurait-il davantage séduit le public ? Pas sûr… » fin de citation. Depuis, le film, assurément l’un des meilleurs de Decoin,  est devenu un classique du cinéma français.

Noirâtre Simenon

À dire vrai, il aurait fallu un cinéaste un peu plus fluide, un peu plus inspiré, un peu plus artiste que l’excellent Henri Decoin pour porter à l’écran ce roman noirâtre de Simenon, pour en suivre les méandres logiques et destructeurs ; artisanalement, Decoin réalise ...

Lire la suite
7
Impétueux

"Le bonheur vous va bien"

Maintenant que j'ai vu "La Vérité sur Bébé Donge" je ne peux que confirmer que ce portrait "noir" d'une femme bafouée et humiliée, est, avec "Madame de..." et "Marie-Octobre", l'un des plus grands rôles de la grande Danielle Darrieux, qui prouvait vraiment ses talents pour ...

Lire la suite
8
Guillaume Rouleau

La Vérité sur Bébé Donge est un joli drame passionnel film français réalisé par Henri Decoin, écrit par Maurice Aubergé d'après le roman La Vérité sur Bébé Donge de Georges Simenon qui met en scéne la sublime Danielle Darrieux qui joue Élisabeth Donge dite, Bébé, ...

Lire la suite
9
Eric31
le contexte
A voir également
Affiche du film LE DÉSORDRE ET LA NUIT (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE PLAISIR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RAZZIA SUR LA CHNOUF

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PÉDALE DURE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés