LA VIE INVISIBLE D'EURÍDICE GUSMÃO

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
pour son septième film, le réalisateur de "Madame Sata" déploie une cinématographie chatoyante tout en rendant hommage aux femmes de sa famille.
Drame - 2019 - Brésil - 140 MIN - VO - HD - Tous publics
Dans les années 1950, au Brésil, Eurídice et Guida sont deux soeurs inséparables. Elevées dans un système conservateur, elles rêvent de liberté. Eurídice voudrait vivre de sa musique. Un jour, Guida rencontre un marin grec et part avec lui en Europe. De son côté, Euridice est mariée par ses parents...

Réalisé par

7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Rio de Janeiro, 1951. Euridice et Guida, deux sœurs inséparables de 18 et 20 ans, vivent avec leurs parents et poursuivent chacune un rêve. Euridice veut devenir pianiste, Guida cherche le grand amour. Lorsque Guida tombe enceinte, leur père coupe le contact avec ses deux filles et fait tout pour les séparer… Tel est le point de départ du film du cinéaste brésilien Karim Aïnouz, La Vie invisible d’Euridice Gusmao. 

A l’origine du film, le roman homonyme de la romancière brésilienne Martha Batalha publié en 2015 et sorti en France sous le titre Les Mille talents d’Euridice Gusmao. Soit une œuvre caustique et féministe qui dépeint le destin de deux femmes lesquelles développent des parcours de vie totalement différents, tout en étant pourtant soumises aux mêmes conditions d’exploitation et de domination patriarcales. 

Le réalisateur Karim Aïnouz fait remonter les origines de son film à 2015, année où il a perdu sa mère âgée de 85 ans et pour qui la vie n’a pas été tendre comme pour beaucoup de femmes de sa génération, explique-t-il. Et c’est à cette même époque que son producteur Rodrigo Teixeira lui fait lire le scénario que Murilo Hauser avait écrit à partir du roman de Martha Batalha. Les personnages rappellent au cinéaste sa grand-mère et ses quatre sœurs. Il décide alors de réaliser le film que vous allez voir.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Fernanda Montenegro

Le film de Kleber Mendonça Filho porte sur le Brésil d'aujourd'hui le même regard sans concession que le film de Karim Aïnou sur les Brésil des années 50

Karim Aïnouz

Almodovar, comme Karim Aïnou, fait confiance au mélo pour porter un regard à la fois distancié et proche sur les relations familiales

CENTRAL DO BRASIL

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS