Bande Annonce de LADY VEGASDécouvrez la bande Annonce de LADY VEGAS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3750/fond/3750_w_500.jpg
Stephen Frears
Bruce WillisRebecca HaleCatherine Zeta-JonesFranck GrilloJoshua JacksonLaura PreponVince VaughnAndrea FrankleJoel MurrayWayne Pére

LADY VEGAS

90 mn

Note de SensCritique :

4.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Stephen Frears.

Casting : Bruce Willis, Rebecca Hale, Catherine Zeta-Jones, Franck Grillo, Joshua Jackson, Laura Prepon, Vince Vaughn, Andrea Frankle, Joel Murray. Wayne Pére

Synopsis : La ravissante Beth Raymer décide d'abandonner son métier de strip-teaseuse pour devenir barmaid à Las Vegas. Elle fait la connaissance de Dink, parieur sportif professionnel qui, croyant déceler un vrai potentiel chez la pétillante Beth, lui offre un boulot: elle est censée prendre des paris en son nom et démarcher des clients par téléphone...

Scénario : D.v. Devincentis.
Musique : James Seymour Brett.
Pays : Etats-Unis d'Amérique | Royaume-Uni
Tags : Comédie, L'Amérique du milieu, Elles n'ont pas froid aux yeux, Escrocs et escroqueries, Les villes d'Amérique, Femmes américaines, Au casino.

à partir de

9.99
voir ce film

Tiré d’une histoire vraie, Lady Vegas s’inspire des mémoires d’une journaliste qui avait évolué dans le milieu des parieurs sportifs. Au moment d’adapter ce roman autobiographique, Stephen Frears, spécialiste du casting qui claque, réunit Catherine Zeta-Jones et Bruce Willis, qui n’avaient fait que se croiser au moment du tournage d’Ocean’s Twelve.

Le vrai défi de Lady Vegas consistait évidemment à mettre la main sur la comédienne capable de restituer la candeur et le sex-appeal de l’héroïne du film, ravissante mascotte d’un parieur professionnel. Après un an de castings infructueux, Stephen Frears décide de céder à l’insistance de l’agent de Rebecca Hall, qu’il auditionne pour le rôle. La comédienne n’est a priori pas une spécialiste de la comédie débridée : on l’a vue dans Le Prestige de Christopher Nolan et The Town de Ben Affleck, mais le public la connaît surtout pour son interprétation de la sage Vicky dans le caliente Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen. Malgré ses réticences initiales, Stephen Frears est ébloui par les essais de cette actrice britannique. « Lorsque j’ai choisi Anjelica Huston pour Les Arnaqueurs », commentait-t-il non sans humour à la sortie du film, « j’avais refusé de la rencontrer pendant un an, alors qu’elle était formidable elle aussi ! »

Preuve que le réalisateur est sensible au contre-emploi, il choisit Bruce Willis, star du cinéma d’action, pour incarner un homme chétif et ultra sensible, qui plus est sous la coupe de son dragon de femme ! Commentaire de Stephen Frears : « En réalité, Bruce est un grand sentimental. C’est un homme très élégant et généreux. Quand il tourne, il est parfaitement crédible et convaincant »

Conclusion : gros plaisir de casting au rendez-vous avec cette comédie légère et élégante, qui fut présentée au festival de Sundance !

Lady Vegas confirme l’extraordinaire éclectisme du Britannique Stephen Frears, un spécialiste de l’adaptation littéraire qui a réalisé son premier film en 1972 avant de connaître le succès international avec des films aussi variés que My Beautiful Laundrette, Prick Up your ears, Les Liaisons dangereuses, Haute Fidélité et The Queen, qui a valu à Helen Mirren l’Oscar de la meilleure actrice en 2006.

Avec Lady Vegas, il revient au film d’arnaque douze ans après Les Arnaqueurs et renoue avec Catherine Zeta-Jones, qu’il avait fait tourner dans Haute Fidélité, transposition américaine du célèbre roman de Nick Hornby.

Roi du casting, Stephen Frears a une nouvelle fois soigné ses seconds rôles : on reconnaît Vince Vaughn dans la peau de Rosie, un bookmaker inventé par le scénariste de Lady Vegas, qui s’est dit inspiré par le film de Mel Brooks, Les Producteurs. Cet habitué des comédies burlesques, notamment Serial Noceurs, propose dans le film une version plus nuancée de son jeu pour un personnage qui faillit être interprété par Justin Timberlake.

A ses côtés, les fans de télévision reconnaîtront Joshua Jackson, l’inoubliable Pacey de la série Dawson, qui le voyait débuter au coté de Katie Holmes.

Tourné en partie à Las Vegas, le film de Stephen Frears exploite une nouvelle fois la fascination que la ville du jeu a toujours exercée sur le cinéma américain. On citera évidemment Ocean’s Eleven, mais aussi Rain Man et sa célèbre séquence de black-jack, le Casino de Scorsese bien sûr, et, dans un registre plus délirant, Showgirls, de Paul Verhoeven ou Very Bad Trip, succès surprise du box-office en 2009.

N’allez pas lire les autres critiques qui charclent ce film comme pas permis. Ce sont généralement des gros haineux (ce sont les mêmes qui ont aimé Batman… ), non ! Faites-moi confiance, lisez ma chronique et allez vous détendre au cinéma en allant voir Lady Vegas[...] ...

Lire la suite
7
Eldegard
le contexte
A voir également
Affiche du film LE PRESTIGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TOP COPS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE QUEEN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOVE NEXT DOOR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés