LAISSEZ FAIRE VOS FESSES

Bientôt disponible
Adulte - 1981 - Allemagne - 87 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Kasimir est un huissier modèle qui sacrifie même les samedis pour son travail. Il faut dire qu'il sait le rendre particulièrement agréable et a trouvé un moyen très astucieux pour recouvrer les dettes des femmes dépensières qu'il rencontre. Plutôt que de saisir des meubles, il saisit leur... cul, en y apposant un scellé! Ensuite, il les convoque afin de les vendre aux enchères à ...

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Le cinéma porno allemand est souvent considéré comme l’un des plus extrêmes. C’est méconnaître son histoire qui regorge de petits maîtres talentueux qui savent mêler le hard à des intrigues légères.

Hans Billian, par exemple, est l’un des artisans du porno comique à l’allemande des années 70-80. Vétéran de l’érotisme, auteur de nombreuses comédies bavaroises à l’humour épais, il développe avec l’arrivée du hardcore des histoires farfelues dans lesquelles la réalité sociale allemande trouve ses résolutions dans les débordements sexuels. Exemple parfait de ce détournement, Laissez faire vos fesses explore les appartements et pavillons urbains de prolétaires endettées. Plutôt que de dénoncer le mécanisme pervers des crédits, le satiriste Billian préfère stigmatiser la fibre dépensière des femmes, cibles privilégiées de Kasimir. Cet huissier a trouvé un mode de recouvrement très particulier. Se présentant à chacune comme le « Bras droit de la justice », il saisit leur fessier, en y apposant le sceau de l’Etat et organise ensuite la mise aux enchères de ces dames jusqu’à l’expiration de leurs dettes.

Ce fonctionnaire astucieux sert ainsi de fil conducteur à toute une série de saisies qui constituent autant de séquences pornos puisque le zélé Kasimir se doit évidemment de tester ces dames pour mieux les décrire au moment des enchères. Grâce aux dépensières Rita, Ursula, Sigrid et Larissa, nous avons droit à 4 séquences pornos, suivies de la vente aux enchères qui débouche sur une orgie. Pour ses méthodes si particulières, Kasimir sera traîné au tribunal par un mari cocu, occasion pour Billian de conclure sa pochade par une partouze judiciaire délirante.

Tags

Le contexte

Patricia Rhomberg

Hans Billian

JOSEFINE MUTZENBACHER ERSTE TEIL

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS