LAND OF THE DEAD, LE TERRITOIRE DES MORTS
À partir de 2.99 €
Pour la réplique de Denis Hopper: "Zombies man, they creep me out!"
Fantastique / Horreur - 2005 - Canada|Etats-Unis d'Amérique - 93 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Les zombies se sont multipliés et tiennent des villages et des quartiers entiers.
C'est vers ces zones que des commandos armés organisent des expéditions sanglantes pour ramener nourriture, boisson et toutes sortes de produits appréciés par les humains.

Réalisé par

5.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Philippe Rouyer

Philippe Rouyer

CHRONIQUEUR

George Romero a tourné de nombreux films d'horreur très réussis comme Martin (1977) et Incident de parcours (1988), mais son nom restera pour toujours associé aux morts vivants. Il faut dire que c'est lui qui, en 1968, a renouvelé l'imagerie du zombie en le coupant de toutes ses origines vaudou pour en faire une créature horrifique revenue d'entre les morts pour dévorer les humains transformés à leur tour en zombies dès la première morsure. Avec La Nuit des morts-vivants, tourné en noir et blanc dans une esthétique proche du documentaire, Romero a réussi l'exploit de faire rentrer le cinéma d'horreur au Musée d'art moderne de New York. Nourri de la rage de la fin des années 60 et de l'horreur de la guerre du Vietnam, son film dénonçait en outre le racisme et désacralisait l'image de la famille en montrant une fillette dévorant ses propres parents. En 1978, Dawn of the Dead, sorti en Europe dans un montage alternatif sous le titre Zombie, franchissait une étape supplémentaire dans le gore avec ses spectaculaires décapitations et éventrations en couleurs. Mais surtout, cette suite presque entièrement située dans un centre commercial dénonçait les dérives de la société de consommation.

Cette association du zombie et du politique s'est poursuivie en 1985 avec Day of the Dead/Le Jour des morts-vivants, qui s'en prenait à l'Amérique reaganienne et à ses héros militaires à la Rambo. On ne saura jamais quelle vision des années 90 auraient colportée les zombies. Faute de financement, le quatrième volet n'a pu être mis en chantier avant que le succès d'autres films de zombies comme L'Armée des morts, remake de Dawn of the Dead ne décident des producteurs à financer un nouveau Romero. Le cinéaste a alors repris un scénario qu'il avait bouclé juste avant la tragédie du 11 septembre pour y faire écho à la nouvelle donne politique. C'est ainsi que le personnage de Dennis Hopper est très inspiré par le Secrétaire à la Défense des états-Unis Donald Rumsfeld.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Contexte

George A Romero

LE SYNDROME DE STENDHAL

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur
Bouygues
Vdf
Free
Numericable
Orange

Paiement sécurisé

SlimpayPaybox

Mode de paiement

CBVisaMastercardEbleue

Partenaires

UE MédiaCNC

Avec le service d'abonnement VOD illimité FilmoTV, regarder les meilleurs films sur tous supports c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une offre multi-supports : PC classique, application Android, système iPhone et tablettes tactiles, Numericable, télévisions sur Internet, il n'y a plus qu'à profiter ! Découvrez vos films de parodie en abonnement VOD illimité ou de vos films à suspense à voir en téléchargement légal. Pour cela rendez-vous sur les espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.