LARGO WINCH

À partir de 2.99 €
À la mort de son père, un sublime héros solitaire va lutter pour la justice et prouver la véracité de son héritage.
Aventure / Action - 2008 - Belgique|France - 104 MIN - VF - Tous publics
Largo a un grand cœur. Il est prêt à sauver la première jeune femme en détresse venue, même s’il est perdu dans un village mafieux du Brésil. Il est d’autant plus intrépide qu’il sait pouvoir compter sur le fidèle homme de main de son père milliardaire. Mais sa dernière incartade lui apprend que son père vient de mourir et que l’heure d’hériter de son impressionnant empire financier est venue. Lui, le fils secrètement adopté et élevé en Bosnie, va devoir s’imposer face aux administrateurs et actionnaires qui aimeraient profiter de cette mort inattendue pour prendre le pouvoir.

Réalisé par

5.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Christophe Berjon
Jean-Christophe Berjon
CHRONIQUEUR
Un aventurier chevaleresque, milliardaire et mystérieux qui n’a peur de rien et sillonne le monde, mû par sa soif de justice : Largo Winch a les épaules larges et ne redoute pas les comparaisons avec son modèle James Bond.

A peine sorti du relatif succès d’Anthony Zimmer, où cohabitaient déjà manipulations, secrets et monde des finances, Jérôme Salle affiche un étonnant culot à la tête d’un film ambitieux, véritable blockbuster à la française. 6 mois de tournage et 25 millions d’euros de budget : très au-dessus des moyens habituels du cinéma français. Salle s’entoure d’artistes de sa génération. Il cosigne le scénario avec Julien Rappeneau qui, après avoir débuté avec son père en participant à l’adaptation de son dernier film, Bon voyage, a notamment collaboré au scénario de 36 quai des orfèvres, et confie son rôle central au comique de stand-up Tomer Sisley. Déjà remarqué dans des registres contrastés dans Dédales, Virgil, Toi et moi ou Truands, il explose grâce à Largo Winch, alliant présence, charme, qualités physiques et polyglottisme. Vous noterez son serbe impeccable !

Mais attention, l’action démarre immédiatement : accrochez-vous ! Et n’approchez pas trop près du bord ! Je vous aurai prévenu...

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Jérôme Salle

FORCE MAJEURE (PIERRE JOLIVET, 1989)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité